Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(4e LD) Coronavirus : nouveaux cas au plus haut niveau en 3 semaines, prolongation des restrictions

Actualités 12.03.2021 à 14h24

SEOUL, 12 mars (Yonhap) -- Les cas quotidiens de nouveau coronavirus (Covid-19) en Corée du Sud ont atteint ce vendredi un sommet en trois semaines, restant au-dessus de 400 pour le quatrième jour consécutif et incitant les autorités à prolonger les mesures de distanciation sociale actuelles de deux semaines.

Le pays a signalé 488 cas supplémentaires de Covid-19, dont 467 infections locales, portant le nombre total de cas à 94.686, a déclaré l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Les autorités sanitaires ont rapporté 10 décès supplémentaires dus au Covid-19, portant le total à 1.662.

Le bilan quotidien est resté dans les 400 depuis le début de cette semaine, avec 446 transmissions mardi, 470 mercredi et 465 jeudi, mettant les autorités en alerte sur une éventuelle résurgence. Le dernier chiffre est le plus élevé depuis le 19 février, lorsque le pays a confirmé 561 cas.

Des gens font la queue avant de se soumettre à un test de dépistage du nouveau coronavirus (Covid-19) dans une station de test provisoire installée sur un chantier de construction à Gyeongsan, à 331 kilomètres au sud de Séoul, le 11 mars 2021.

Le décompte était en baisse constante après avoir atteint un pic à Noël dernier avec 1.241 cas à la suite de fortes restrictions antivirus, y compris une interdiction des rassemblements privés de cinq personnes ou plus.

Mais le pays a récemment eu du mal à aplatir davantage la courbe des transmissions, avec des chiffres quotidiens bloqués entre 300 et 500 au cours des dernières semaines au milieu d'une vague de nouvelles infections en grappes et de l'augmentation des voyages en raison du réchauffement des températures.

Le Premier ministre Chung Sye-kyun a annoncé que le pays maintiendrait les mesures actuelles de lutte contre le virus, qui devaient expirer dimanche, jusqu'au 28 mars.

Elles comprennent l'interdiction de rassemblements privés et des plafonds de fréquentation dans les écoles ainsi que lors des activités religieuses et des événements sportifs.

Les autorités ont toutefois accordé une exception pour les réunions entre proches familiaux ayant un lien direct, les autorisant jusqu'à huit personnes.

La grande région de Séoul est actuellement sous le programme de distanciation sociale de niveau 2, le troisième plus élevé du système à cinq niveaux du pays, tandis que les autres régions sont placées sous le niveau 1.5.

Les autorités sanitaires ont également prolongé l'interdiction des vols de passagers en provenance de Grande-Bretagne, qui est en vigueur depuis le 23 décembre, pour trois semaines supplémentaires, jusqu'au 1er avril, afin de bloquer le nouveau variant du virus qui y a été identifié pour la première fois.

La Corée du Sud a signalé un total de 257 cas de variants, le variant britannique représentant la majorité avec 154 cas.

Tous les arrivants étrangers doivent présenter un certificat de test de réaction en chaîne par polymérase (PCR) négatif effectué dans les 72 heures avant leur départ pour la Corée du Sud depuis fin février. Ils sont également tenus de subir une période d'isolement de 14 jours à leur entrée dans le pays.

Le pays s'emploie également à finaliser un nouveau système de distanciation sociale à quatre niveaux d'ici la fin du mois. Les autorités affirment que les freins antivirus réaménagés seront toutefois mis en œuvre une fois que les cas de virus auront chuté de manière significative.

Le vaccin contre le Covid-19 d'AstraZeneca est montré dans un centre de santé publique du sud de Séoul, le 11 mars 2021.

La campagne de vaccination nationale, qui a débuté le 26 février, a pris de l'ampleur, avec environ 1% des 52 millions d'habitants du pays ayant reçu leur première injection.

Au total, 546.277 personnes, dont 42.527 la veille, ont été vaccinées.

Le vaccin d'AstraZeneca a été administré à 526.414 personnes, tandis que 19.863 ont reçu celui de Pfizer.

Le nombre de personnes ayant signalé des effets indésirables après avoir reçu des injections est de 7.648, en hausse de 789 par rapport à la veille.

La majorité des nouveaux rapports étaient des symptômes courants et légers, tels que des maux de tête ou de la fièvre, alors qu'il y avait quatre autres suspicions d'anaphylaxie recensées.

Le nombre de personnes décédées après avoir été inoculées demeure à 15, bien que huit des décès aient été provisoirement jugés sans lien. Une enquête reste en cours pour les autres cas.

Séoul a également approuvé l'utilisation du vaccin AstraZeneca pour les personnes âgées de 65 ans ou plus sur la base de nouvelles études à l'étranger jeudi. Les autorités sanitaires ont initialement exclu cette tranche d'âge pour les vaccins de la société pharmaceutique, invoquant des données insuffisantes.

La Corée du Sud vise à obtenir l'immunité collective d'ici novembre.

Des agents de santé effectuent des tests de dépistage du Covid-19 dans une station de test provisoire à Pyeongchang, à 182 kilomètres à l'est de Séoul, le 11 mars 2021. (Photo fournie par le comté de Pyeongchang. Revente et archivage interdits)

Sur les 467 contaminations locales, 138 cas supplémentaires ont été signalés à Séoul et 157 dans la province du Gyeonggi qui entoure la capitale. Incheon, à 40 kilomètres à l'ouest de Séoul, a identifié 29 nouveaux cas.

Les trois zones, qui composent la grande région de la capitale et abritent environ la moitié des 52 millions d'habitants du pays, représentaient 69% des nouveaux cas locaux.

Compte tenu du fait que les infections sont actuellement concentrées sur cette région, les autorités ont fait part de leur plan d'effectuer des inspections dans les établissements recevant du public comme les restaurants et centres commerciaux au cours des deux prochaines semaines pour vérifier s'ils respectent bien les mesures de distanciation sociale.

Il y a eu 21 autres cas importés, portant le total à 7.267.

Le nombre de patients atteints du Covid-19 gravement malades ou dans un état critique était de 127, soit le même chiffre que le jour précédent.

Le nombre total de personnes libérées de la quarantaine après une récupération complète était de 85.743, en hausse de 1.068 par rapport à la veille.

as26@yna.co.kr

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page