Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Un groupe indépendant recommande la poursuite du déploiement du vaccin AstraZeneca

Actualités 22.03.2021 à 17h01
Flacon de vaccin AstraZeneca. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 22 mars (Yonhap) -- Le Comité consultatif coréen sur les pratiques d'immunisation (KACIP), groupe indépendant d'experts, a recommandé ce lundi de continuer le déploiement du vaccin AstraZeneca contre le nouveau coronavirus (Covid-19) après avoir conclu qu'il n'y a aucune corrélation entre les caillots sanguins trouvés chez certains receveurs et le produit.

Cette recommandation a été formulée alors que l'Agence européenne des médicaments (AEM) a évalué la semaine dernière qu'il n'y avait aucune preuve suggérant une corrélation entre le vaccin fabriqué par le géant pharmaceutique anglo-suédois et les rapports de caillots sanguins.

«Le vaccin AstraZeneca est efficace et sûr car il réduit la possibilité que les patients infectés par le Covid-19 tombent dans un état critique ainsi que le taux de mortalité», a déclaré Choi Eun-hwa, directrice du comité, lors d'un point de presse.

«L'avantage de se faire inoculer l'emporte de loin sur le risque d'effets secondaires.»

Des inquiétudes sur la sûreté du vaccin AstraZeneca se sont récemment intensifiées dans le pays après que deux cas suspects de caillots sanguins liés au vaccin ont été rapportés.

L'une des deux patients est décédée alors que les autorités sanitaires ont estimé que le décès avait très probablement été dû à d'autres maladies sous-jacentes.

Un homme dans la vingtaine aurait connu des troubles de la coagulation après avoir reçu le vaccin AstraZeneca. Il se trouve actuellement dans un état stable dans un hôpital.

Le comité a cependant ajouté qu'il était nécessaire d'étudier de près les relations de cause à effet de certains cas rares de caillots sanguins dans plusieurs vaisseaux sanguins ainsi que dans le cerveau et le vaccin AstraZeneca.

L'AEM a annoncé avoir identifié sept cas de caillots sanguins, appelés coagulation intravasculaire disséminée (DIC), et 18 cas de thrombose du sinus veineux cérébral (CVST) chez des personnes ayant reçu le vaccin AstraZeneca.

«Des troubles de la coagulation sanguine surviennent rarement avec un taux d'environ une personne sur un million. Les relations occasionnelles entre les injections d'AstraZeneca et les troubles n'ont pas encore été clarifiées», a fait savoir Choi.

Le vaccin AstraZeneca est parmi les moins chers disponibles et est considéré comme plus facile à transporter et à stocker que ses concurrents comme le vaccin Pfizer, qui nécessite un stockage à ultra-basse température.

as26@yna.co.kr

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page