Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le procès de l'héritier de Samsung retardé en raison de son opération chirurgicale

Actualités 22.03.2021 à 21h42

SEOUL, 22 mars (Yonhap) -- Un tribunal de Séoul a reporté le procès de Lee Jae-yong, le dirigeant de facto du groupe Samsung, en raison de son état de santé suite à son opération de l'appendicite, ont indiqué des sources judiciaires ce lundi.

La Cour du district central de Séoul a reporté de vendredi au 22 avril le procès de Lee et des responsables du groupe concernant la fusion controversée de deux filiales de Samsung et une fraude comptable présumée, ont précisé les sources.

Le tribunal a accepté la demande de l'avocat de Lee, qui souhaitait que ce dernier reçoive un traitement médical pendant trois semaines, ont-elles ajouté.

En septembre dernier, Lee a été mis en examen pour concurrence déloyale, manipulation boursière et abus de confiance dans le cadre de la fusion entre Cheil Industries Inc. et Samsung C&T Corp. en 2015, considérée comme une étape importante dans le processus de succession au sein du groupe Samsung, et de fraude comptable présumée à l'unité pharmaceutique de Samsung Biologics Co.

Lee, vice-président de Samsung Electronics Co., a été transféré au Samsung Medical Center dans le sud de Séoul et a été opéré vendredi dernier en raison d'une rupture de l'appendice.

En janvier, le magnat de 52 ans a été condamné à deux ans et demi de prison dans le cadre d'un nouveau procès concernant une affaire de corruption impliquant l'ancienne présidente Park Geun-hye. Depuis lors, il séjourne au centre de détention de Séoul, à Uiwang, au sud de Séoul.

Lee Jae-yong, vice-président de Samsung Electronics Co., se dirige vers la Haute Cour de Séoul le 18 janvier 2021.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page