Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les actionnaires de LG approuvent la création d'une coentreprise de pièces pour VE avec Magna

Science/Tech 24.03.2021 à 15h12

SEOUL, 24 mars (Yonhap) -- Les actionnaires de LG Electronics Inc. ont approuvé ce mercredi le projet de la société de scinder une partie de son activité de composants de véhicules électriques (VE) afin de créer une coentreprise avec le fabricant canadien de pièces automobiles Magna International Inc.

Les actionnaires ont adopté la proposition de LG de séparer l'activité de groupe motopropulseur VE de sa division de solutions de composants pour véhicules dans le but de créer une nouvelle société avec Magna.

LG détiendra une participation de 51% dans la société nouvellement créée, provisoirement nommée LG Magna e-Powertrain Co. Le reste appartiendra à Magna.

Une représentation d'un prototype de véhicule utilisant des pièces de LG et Magna International Inc. Les deux parties sont convenues de créer une coentreprise afin de fabriquer des pièces automobiles, y compris des moteurs électriques. (Image fournie par LG Electronics. Revente et archivage interdits)

En décembre, le géant sud-coréen de la technologie a annoncé la création d'une joint-venture avec Magna, numéro trois mondial des pièces automobiles, pour renforcer sa compétitivité dans le secteur de la mobilité du futur.

La coentreprise, qui se spécialisera dans la fabrication de moteurs de voitures électriques et de pièces telles que des onduleurs et des chargeurs de tableau, devrait être lancée en juillet.

Bae Doo-yong, directeur financier de LG qui a présidé la réunion des actionnaires, a déclaré que la société visait à atteindre une «croissance de qualité» cette année en étendant la couverture de ses principales activités, telles que les appareils ménagers, et en augmentant les ventes de produits haut de gamme comme les téléviseurs OLED.

Bae a répété que la société examinait toujours diverses options pour son activité de smartphones déficitaire. En janvier, LG a annoncé que sa division des communications mobiles était ouverte à toutes les possibilités, ce qui a déclenché des spéculations selon lesquelles la société pourrait fermer ou vendre l'unité.

Pendant ce temps, les actionnaires ont également approuvé le nouveau programme de retour aux actionnaires de LG dévoilé en janvier. LG versera 1.200 wons (1,06 dollars) par action ordinaire et 1.250 wons par action privilégiée pour l'exercice 2020.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page