Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le ministre de l'Unification exhorte la Corée du Nord à répondre aux appels à la coopération humanitaire

Actualités 29.03.2021 à 18h34

SEOUL, 29 mars (Yonhap) -- Le ministre de l'Unification Lee In-young a déclaré ce lundi que la coopération intercoréenne dans le domaine humanitaire peut être un bon point de départ pour que reprennent les pourparlers entre les deux pays, exhortant la Corée du Nord à faire preuve de «souplesse» dans sa réponse aux offres d'échanges.

Lee a fait ces remarques lors d'un séminaire organisé à Séoul pour discuter de la possibilité de faire circuler des trains transportant des équipes de supporters des deux Corées aux Jeux olympiques d'hiver de Pékin en 2022, ajoutant que Séoul fera de son mieux en faveur de la reprise des relations intercoréennes.

«La coopération humanitaire entre les deux Corées pourrait être un bonne première étape pour instaurer la confiance dans la péninsule coréenne et reprendre les pourparlers», a déclaré Lee.

«Le plus important à l'heure actuelle est de ne pas perdre le sens du timing», a-t-il ajouté. «Tout en surveillant calmement la situation actuelle, le ministère de l'Unification fera de son mieux pour créer l'élan nécessaire à la reprise des relations Sud-Nord au cours du premier semestre.»

Lee a dit souhaiter que les deux Corées commencent d'abord à coopérer dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 et qu'elles étendent progressivement leurs échanges à des domaines étroitement liés aux moyens de subsistance de la population, notamment la fourniture d'engrais.

Il a exhorté Pyongyang à répondre de manière «flexible» à ces offres, disant que cela contribuerait à accroître les appels pour que les sanctions contre la Corée du Nord soient appliquées de manière à atténuer les difficultés humanitaires auxquelles est confrontée la population nord-coréenne.

Le ministre a également déclaré que si les supporters des deux Corées utilisaient les mêmes trains pour se rendre aux Jeux olympiques d'hiver de 2022 à Pékin, cela constituerait un «moment symbolique» de l'histoire des échanges transfrontaliers.

Le ministre de l'Unification Lee In-young lors d'un séminaire organisé à Séoul le 29 mars 2021 pour discuter de la possibilité de faire circuler des trains transportant des supporters des deux Corées aux Jeux olympiques d'hiver de 2022 à Pékin.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page