Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul réitère sa position sur l'interdiction d'envoi de tracts au Nord

Actualités 31.03.2021 à 15h40
Le logo du ministère de l'Unification. (Photo d'archives)

SEOUL, 31 mars (Yonhap) -- Le ministère de l'Unification a réitéré ce mercredi sa position vis-à-vis de la loi révisée interdisant l'envoi de tracts vers la Corée du Nord, l'un des éléments mentionnés dans le dernier rapport sur les pratiques en matière des droits de l'Homme par pays du département d'Etat américain.

Le rapport annuel publié par les Etats-Unis (2020 Country Reports on Human Rights Practices) mentionne que l'interdiction d'envoi de tracts en Corée du Nord est un facteur heurtant la liberté d'expression.

«Le gouvernement a pris conscience de l'importance de répandre des informations extérieures (vers la Corée du Nord) et d'encourager le droit à l'information des habitants nord-coréens», a déclaré un officiel du ministère de l'Unification, tout en ajoutant que «ces efforts ne doivent pas usurper la sécurité de la vie et de la paix des résidents dans la zone frontalière».

«Notre gouvernement s'efforcera de trouver des moyens efficaces pour fournir aux Nord-Coréens des informations exactes du monde extérieur», a ajouté l'officiel du ministère de l'Unification sans faire de commentaire sur le rapport du département d'Etat américain.

La loi révisée interdisant l'envoi de tracts en Corée du Nord est entrée en vigueur hier.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page