Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Envoi au CIO du dossier pour l'organisation des JO d'été Séoul-Pyongyang 2032

Actualités 01.04.2021 à 16h57
Conférence sur l'organisation des JO d'été Séoul-Pyongyang 2032 tenue le 4 novembre 2020. (Photo fournie par le Conseil consultatif sur l'unification nationale, NUAC. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 01 avr. (Yonhap) -- La municipalité de Séoul a remis ce jeudi au Comité international olympique (CIO) sa candidature à l'organisation conjointe avec Pyongyang, des Jeux olympiques d'été de 2032.

Le président Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un ont annoncé vouloir organiser les JO d'été 2032 dans leur déclaration commune publiée à l'issue d'un sommet à Pyongyang en septembre 2018.

Les autorités de la capitale sud-coréenne ont rappelé que «le CIO a annoncé le 25 février que la ville de Brisbane en Australie comme le négociateur prioritaire pour les JO d'été 2032». «Notre gouvernement et la mairie de Séoul ont conjointement exprimé leurs regrets suite à cette décision et ont déposé la proposition à l'issue d'un dialogue engagé avec le CIO depuis.»

La position de négociateur prioritaire pour Brisbane a été approuvée par la commission exécutive du CIO le 25 février dernier. La municipalité de Séoul a réagi après cette décision en détaillant que «le président du CIO, Thomas Bach, et la commission de futur hôte du CIO ont conjointement demandé des dialogues avec les autres villes en compétition puisque cette désignation de négociateur prioritaire n'est pas une décision finale».

La proposition d'organisation conjointe des JO d'été Séoul-Pyongyang 2032 présente cinq concepts sous sa vision intitulée «Beyond the Line, Toward the Future» (Au-delà de la ligne, vers le futur).

Ces cinq concepts sont les suivants : ▲des JO minimisant la destruction de l'environnement et réduisant les coûts, ▲des JO pour tous avec l'organisation conjointe Séoul-Pyongyang, ▲une connexion entre le Nord et le Sud ainsi qu'une harmonie entre l'Ouest et l'Est, ▲le monde partage ces JO à travers des technologies de pointe avec la K-culture, ▲des JO du respect pour la solidarité, la cohésion et les droits de l'Homme des sportifs participants.

Seo Jeong-hyup, le maire de Séoul par intérim, a déclaré que «les JO d'été Séoul-Pyongyang 2032 pourraient être un tournant décisif pour la paix et l'harmonie sur la péninsule coréenne. Il s'agit d'un évènement national et la municipalité de Séoul s'efforcera d'obtenir l'organisation de ces JO en 2032 avec le soutien du gouvernement central».

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page