Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Les prix à la consommation ont affiché une hausse de 1,5% en mars, la plus forte en 14 mois

Actualités 02.04.2021 à 09h49

SEOUL, 02 avr. (Yonhap) -- Les prix à la consommation en Corée du Sud ont connu leur plus importante hausse en 14 mois en mars alors que les tarifs des produits agricoles et pétroliers ont progressé, selon des données de Statistique Corée (KOSTAT) publiées ce vendredi, le dernier signe montrant que la pression inflationniste s'accumule dans la quatrième économie d'Asie.

L'indice des prix à la consommation a augmenté de 1,5% en glissement annuel en mars, marquant une accélération par rapport au gain de 1,1% en glissement annuel le mois précédent, a indiqué KOSTAT.

Il s'agit de l'augmentation annuelle la plus forte depuis janvier de l'année dernière, lorsque l'indice des prix a également progressé de 1,5%.

Par rapport à un mois plus tôt, l'indice a augmenté de 0,1% le mois dernier, après une hausse de 0,5% en glissement mensuel en février.

L'inflation de base, qui exclut la volatilité des prix alimentaires et pétroliers, a augmenté de 0,6% par rapport à l'année dernière le mois dernier.

Une cliente regarde des légumes dans un magasin discount du centre de Séoul au milieu d'une forte hausse des prix des produits agricoles, le 18 mars 2021.

L'inflation du pays est restée modérée l'année dernière en raison des retombées de la pandémie de Covid-19.

Cependant, les récentes augmentations des prix des denrées alimentaires et du pétrole suscitent des inquiétudes quant à une reprise de l'inflation dans un contexte de ralentissement économique causé par le coronavirus.

Les décideurs ont déclaré que les prix à la consommation devraient temporairement remonter au deuxième trimestre, affectés par la hausse des coûts des denrées alimentaires et du pétrole.

Le mois dernier, les tarifs des produits agricoles, de l'élevage et de la pêche ont progressé de 13,7% sur un an en raison d'une pénurie d'approvisionnement et de l'épidémie de grippe aviaire. Les prix des produits agricoles ont bondi de 19,2%.

Les prix des produits pétroliers ont augmenté de 1,3% en glissement annuel en raison de la remontée des prix du pétrole. Ceux des biens industriels ont progressé de 0,7%, la première croissance mensuelle depuis avril 2020.

La hausse des prix des logements n'a pas ralenti malgré les efforts du gouvernement pour les stabiliser. Ils ont augmenté de 1% en glissement annuel en mars, marquant le 11e mois consécutif de gains en glissement annuel.

Néanmoins, la Banque de Corée (BOK) devrait maintenir sa politique monétaire accommodante pour soutenir la reprise économique.

La BOK a gelé son taux d'intérêt directeur au niveau record de 0,5% en février sur fond d'incertitudes économiques persistantes liées à la pandémie. Elle souhaite maintenir l'inflation à 2% à moyen terme.

La banque centrale a révisé à la hausse ses perspectives d'inflation pour 2021 à 1,3% par rapport à son estimation précédente de 1%, citant une reprise économique et une augmentation du cours du pétrole.

Les prix de l'essence dans une station-service à Séoul, le 28 mars 2021.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page