Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Sud, le Japon et les Etats-Unis veulent une reprise rapide du dialogue avec Pyongyang

International 03.04.2021 à 11h19

WASHINGTON, 02 avr. (Yonhap) -- La Corée du Sud, le Japon et les Etats-Unis se sont accordés sur le besoin de résoudre pacifiquement le dosser nucléaire nord-coréen et ont réaffirmé leurs efforts conjoints pour relancer rapidement les pourparlers sur la dénucléarisation avec Pyongyang, a rapporté le conseiller à la sécurité nationale de Cheong Wa Dae, Suh Hoon.

«La Corée du Sud, les Etats-Unis et le Japon sont d'accord sur l'urgence de la question nucléaire nord-coréenne et le besoin d'une solution diplomatique à cette question», a dit Suh à des journalistes après sa réunion avec ses homologues américain et japonais, Jake Sullivan et Shigeru Kitamura.

Les trois hommes ont également été d'accord pour dire que «les efforts pour reprendre les négociations Corée du Nord-Etats-Unis à une date rapprochée doivent se poursuivre», a-t-il ajouté.

De gauche à droite, les conseillers à la sécurité nationale du Japon (Shigeru Kitamura), des Etats-Unis (Jake Sullivan) et de la Corée du Sud (Suh Hoon) à l'Académie navale d'Annapolis, dans le Maryland, le 2 avril 2021. (Photo fournie par l'ambassade de Corée du Sud à Washington. Revente et archivage interdits)

La réunion de ce vendredi entre les plus hauts conseillers à la sécurité de la Corée du Sud, du Japon et des Etats-Unis a été la première du genre depuis que le président américain Joe Biden est arrivé au pouvoir le 20 janvier dernier. La rencontre s'est déroulée à l'Académie navale d'Annapolis, dans l'Etat du Maryland.

«La partie américaine a présenté le résultat provisoire de la révision en cours de sa politique à l'égard de la Corée du Nord et les conseillers à la sécurité de la Corée du Sud, des Etats-Unis et du Japon ont eu des discussions approfondies sur divers sujets concernant les préparations et la mise en application des mesures pour négocier avec la Corée du Nord», a déclaré Suh à propos de la réunion.

Washington a précisé que sa politique révisée offrirait une «nouvelle» approche pour traiter avec une Corée du Nord possédant l'arme nucléaire et que la révision toucherait bientôt à sa fin.

Suh a indiqué par ailleurs avoir souligné les effets positifs d'avoir de bonnes relations intercoréennes pour les pourparlers de dénucléarisation avec le Nord.

«Nous avons insisté sur l'importance de l'engagement vis-à-vis de la Corée du Nord dans le processus de dénucléarisation, d'une stratégie coordonnée entre la Corée du Sud et les Etats-Unis, et d'un cercle vertueux entre les relations intercoréennes et les négociations de dénucléarisation», a-t-il fait savoir au sujet de sa rencontre avec Sullivan.

«La partie américaine a expliqué les progrès effectués jusqu'à présent concernant la révision de sa politique envers la Corée du Nord et a été d'accord pour continuer les consultations avec nous jusqu'à la fin du processus de révision», a-t-il poursuivi.

Suh a également eu un tête-à-tête avec Kitamura. «La Corée du Sud et le Japon sont convenus de jouer un rôle constructif et actif dans le processus de révision de la politique des Etats-Unis et ont été d'accord sur l'importance de la coopération entre la Corée du Sud, les Etats-Unis et le Japon pour la résolution de la question nucléaire nord-coréenne», a-t-il déclaré devant la presse.

Le conseiller sud-coréen a fait observer que les discussions bilatérales et trilatérales ont été une opportunité pour les trois pays d'aborder une grande variété de sujets d'intérêt commun.

«La Corée du Sud, les Etats-Unis et le Japon ont également parlé de questions mondiales comme le changement climatique et sont tombés d'accord pour renforcer leur coopération basée sur leurs valeurs partagées. Ainsi, je pense que les trois pays ont été en mesure d'avoir un dialogue stratégique sur divers sujets d'intérêt commun à travers cette réunion trilatérale entre conseillers à la sécurité nationale», a conclu Suh.

xb@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page