Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

KAI présente son ambition de construire un avion de transport militaire

Actualités 04.04.2021 à 15h12

SEOUL, 04 avr. (Yonhap) -- Korea Aerospace Industries Co. (KAI), l'unique constructeur d'avions du pays, a fait part de son projet de développer pour l'armée un avion de transport multifonction.

KAI et l'Administration du programme d'acquisition de défense (DAPA) ont été d'accord pour dire qu'un tel avion était nécessaire pour répondre à la demande locale, a dit à l'agence Yonhap le vice-président exécutif de la société, Ryu Kwang-su, en marge d'une conférence de presse.

«Actuellement, l'armée de terre, la marine et les forces aériennes opèrent 30 avions multifonction et 70 de transport. Nous cherchons à remplacer l'avion importé par des avions développés dans le pays et à avancer vers les marchés étrangers avec nos propres avions sur le long terme», a ajouté Ryu.

Si l'appareil de transport voit le jour, il sera utilisé comme un avion multifonction, pour la surveillance et les patrouilles maritimes, grâce à sa plate-forme d'avion de taille moyenne, a-t-il expliqué.

La Corée du Sud fait partie des sept principaux pays construisant des avions dans le monde, avec les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la Chine, le Japon, la Russie et l'Union européenne.

Korea Aerospace Industries Co. (KAI) présente devant la presse sa vision à moyen et long termes et sa stratégie de développement. (Photo fournie par KAI. Revente et archivage interdits)

KAI est également à la recherche d'opportunités commerciales dans les domaines de la mobilité aérienne urbaine, des véhicules aériens personnels à des fins civiles et militaires et des avions électriques, a poursuivi le vice-président exécutif.

La société prendra une décision avant cinq ans sur le type de moteur à adopter pour son futur avion électrique, hybride ou électrique à pile à combustible à hydrogène, et vise à développer un prototype d'avion électrique à l'horizon de 2029, a-t-il dévoilé.

KAI a dit fortement envisager un partenariat avec une «entreprise locale» pour son activité mobilité future. Le groupe Hyundai Motor apparaît comme le partenaire le plus probable dans ce domaine.

Dans le cadre de ses efforts pour s'assurer d'autres moteurs de croissance dans le futur, KAI a annoncé son intention d'exporter cette année des avions d'attaque légers FA-50 et des hélicoptères utilitaires de transport Surion (KUH-1) en direction de pays émergents.

«Nous espérons exporter deux FA-50 vers la Thaïlande cette année, tout en faisant des efforts pour vendre l'avion à la Colombie et à la Malaisie, qui prévoit d'acquérir 36 avions d'attaque légers au cours des 10 prochaines années», déclaré Ryu.

Ahn Hyun-ho, président de Korea Aerospace Industries Co. (KAI), présente la vision à moyen et long termes et la stratégie de développement de sa société. (Photo fournie par KAI. Revente et archivage interdits)

KAI fournit des ailes et des pièces détachées à Airbus et Boeing Co., mais les commandes ont été arrêtées au début de l'année dernière à cause de la pandémie de nouveau coronavirus.

La société prévoit que les deux constructeurs étrangers passeront de nouveau des ordres à partir du second semestre de 2022 et du premier semestre de l'année suivante, respectivement, lorsque la situation liée au Covid-19 se sera stabilisée dans le monde.

Concernant les dépenses d'investissement, KAI compte consacrer 2.200 milliards de wons (1,9 milliard de dollars) jusqu'en 2025 à ses équipements, à la recherche et développement et à l'achat de parts dans des firmes possédant des technologies avancées.

L'objectif de ventes de l'entreprise a été fixée à 5.000 milliards de wons pour 2025 avec l'espoir que les deux grands constructeurs aéronautiques mondiaux relancent d'ici là leurs commandes et que les exportations de FA-50 et Surion décollent.

Son chiffre d'affaires s'est élevé à 2.830 milliards de wons en 2020, soit une baisse de 9,9% par rapport aux 3.110 milliards de wons rapportés un an plus tôt.

xb@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page