Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

GM, Ssangyong et Renault ont vu leurs ventes locales chuter de 23,8% au T1

Actualités 05.04.2021 à 10h06
QM3, QM6 et SM6 de Renault Samsung Motors Corp. (Photo fournie par Renault Samsung. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 05 avr. (Yonhap) -- Les trois constructeurs automobiles en Corée du Sud appartenant à des firmes étrangères, GM Korea Co., Renault Samsung Motors Corp. et Ssangyong Motor Co., ont enregistré une baisse record de leurs ventes sur le marché local durant le premier trimestre, a rapporté l'Association des constructeurs automobiles coréens (KAMA) ce lundi.

Le cumul des ventes locales de ces trois constructeurs a été de 43.109 unités au premier trimestre, ce qui est une chute de 23,8% par rapport à la même période de l'année 2020 (56.550). Il s'agit du résultat le plus mauvais depuis 1998 (31.848), année de la crise asiatique.

Centre de distribution de Ssangyong Motor Co. à Pyeongtaek. (Photo d'archives)

Le manque de nouveaux modèles et les problèmes de gestion ont conjointement engendré l'hypothèse d'un retrait du marché local de ces constructeurs. En particulier, Ssangyong Motor a demandé le placement sous administration judiciaire en décembre dernier, mais en l'absence d'une lettre d'intention de la part de HAAH Automotive, l'investigateur potentiel, la procédure de redressement de l'entreprise a été engagée.

Ssangyong a vendu au premier trimestre un total de 12.627 unités, une baisse annuelle de 27,9%. En février, le chiffre a chuté en dessous de la barre des 3.000 en raison du refus d'approvisionnement des fournisseurs de pièces détachées.

Quant à GM Korea, un total de 17.353 unités ont été écoulées au premier trimestre sur le marché local, ce qui est une baisse annuelle de 8,9%. D'ailleurs, l'usine de Bupyeong 2 opère à moitié de sa capacité en raison d'une pénurie de semi-conducteurs automobiles.

Côté Renault Samsung Motors, le constat n'est pas différent. La filiale de la marque française a connu une chute de 34,3% de ses ventes locales avec 13.139 unités écoulées au premier trimestre. Le QM6, son plus gros SUV, a été vendu en 7.409 exemplaires durant le premier trimestre, ce qui est une baisse annuelle de 33,7%. Quant à son véhicule électrique sorti en août dernier, le ZOE, seules 150 unités ont été vendues au cours de cette période.

Les perspectives pour cette année de ces trois constructeurs ne sont pas si optimistes. GM Korea et Renault Samsung n'ont pas reçu de commandes de fabrication pour de nouveaux modèles depuis leur siège, et Ssangyong est dans une procédure de redressement.

Sur les deux premiers mois de cette année, les ventes de marques automobiles étrangères comme Mercedes-Benz et BMW ont dépassé celles de ces trois constructeurs et cela veut dire qu'il est possible que le marché automobile local sera dominé par les quatre puissances, à savoir Hyundai, Kia, Mercedes-Benz et BMW, ont estimé des observateurs.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page