Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) LG Electronics va abandonner son activité mobile déficitaire

Actualités 05.04.2021 à 15h13

SEOUL, 05 avr. (Yonhap) -- LG Electronics Inc. a annoncé ce lundi qu'il mettrait un terme à son activité mobile après avoir accusé des pertes financières pendant plusieurs années dans un contexte de concurrence accrue avec ses plus grands rivaux.

Le géant sud-coréen des technologies a indiqué dans un dépôt réglementaire que son unité communications mobiles (MC) ne produirait et ne vendrait plus d'appareils mobiles après le 31 juillet, citant son long ralentissement et la concurrence féroce dans l'industrie.

La décision a été prise deux mois après que la société a déclaré que sa division MC était ouverte à «toutes les possibilités» quant à son futur.

L'activité mobile de LG était dans le rouge depuis le deuxième trimestre 2015. Le cumul de ses pertes d'exploitation s'est élevé à 5.000 milliards de wons (4,4 milliards de dollars) l'année dernière.

LG, qui a été le cinquième fabricant de téléphones portables au monde, aurait mené des discussions avec le vietnamien Vingroup et l'allemand Volkswagen pour vendre son activité mobile mais n'a pas pu parvenir à un accord, selon des observateurs du secteur.

Cette image composite de Yonhap News TV montre le siège social de LG Electronics Inc. à Séoul et son smartphone enroulable.

LG a déclaré que son retrait de l'activité mobile entraînerait une baisse des revenus de l'entreprise à court terme, mais qu'elle finirait par améliorer sa situation financière ainsi que son efficacité de gestion à long terme.

Les analystes ont estimé que le bénéfice d'exploitation de LG pourrait augmenter de 1.000 milliards de wons cette année s'il se dégageait de l'activité mobile déficitaire.

LG a déclaré qu'il produirait des combinés jusqu'à fin mai afin de répondre aux commandes déjà passées de ses clients et a promis de fournir des services après-vente suffisants aux propriétaires de téléphones LG, même après avoir quitté l'activité mobile.

La société a ajouté que quelque 3.700 travailleurs de la division MC conserveraient leur emploi car ils seront transférés vers d'autres unités commerciales et filiales.

Bien que le conglomérat ait décidé d'abandonner le segment des téléphones portables, LG a déclaré que ses activités de recherche et développement (R&D) dans les technologies mobiles se poursuivraient, ajoutant qu'elles se concentreront particulièrement sur la sécurisation des solutions de télécommunications 6G.

«Nos technologies mobiles de base dans les télécommunications 6G, les caméras et les logiciels sont des ressources essentielles pour le développement de téléviseurs, appareils électroménagers, composants de véhicules et robots de nouvelle génération, de sorte que sa R&D se poursuive sous l'administration de notre directeur des technologies.»

Cette décision marque pratiquement la fin de l'activité mobile de LG qui a commencé sous le nom de LG Information & Communications Co. en 1995. L'unité a ensuite fusionné avec LG Electronics en 2000.

LG a connu le succès à l'ère des téléphones multifonctions, mais il a commencé à décliner suite à l'émergence des smartphones à la fin des années 2000.

Le smartphone à double écran avec un facteur de forme rotatif, Wing, de LG Electronics Inc., le 6 octobre 2020.

La firme s'est efforcée d'effectuer un revirement dans son activité mobile ces dernières années, en déplaçant sa base de production de smartphones au Vietnam tout en développant les contrats de sous-traitance.

Pour soutenir ses ventes de smartphones haut de gamme, LG a lancé l'année dernière le projet Explorer, sa nouvelle catégorie mobile mise en valeur par un facteur de forme différent.

Dans le cadre du projet, la société a lancé le Wing, un smartphone à double écran avec un facteur de forme rotatif, mais ses ventes ont été décevantes.

Cette année, LG devait lancer un smartphone avec un écran OLED enroulable après avoir donné un aperçu du produit au Consumer Electronics Show (CES) 2021. Cependant, la société aurait abandonné le plan.

Les experts ont analysé que les efforts de LG n'étaient pas suffisants pour inverser la tendance, la société étant éclipsée par Samsung Electronics Co. et Apple Inc. dans le segment haut de gamme, tandis que les marques chinoises dominent le secteur des téléphones bon marché.

«Ses modèles de smartphones stratégiques comme le Velvet et le Wing n'ont pas obtenu de bons résultats et avec l'élan de la 5G dépassant son apogée, la société a perdu du terrain sur le marché des smartphones haut de gamme avec peu de cartes à jouer», a expliqué Koh Jung-woo, analyste chez NH Investment & Securities.

«Son smartphone enroulable a attiré l'attention au CES et suffit pour prouver ses prouesses technologiques, mais il ne devrait pas conduire à des ventes significatives.»

D'après le cabinet d'études de marché Counterpoint Research, LG a été le neuvième plus gros vendeur de smartphones avec une part de marché de 2% et 24,7 millions de smartphones écoulées l'année dernière, en baisse de 13% par rapport à l'année précédente.

Le smartphone Velvet de LG Electronics Inc. (Photo fournie par LG Electronics. Revente et archivage interdits)

Avec le retrait de l'activité mobile, LG a annoncé qu'il se concentrerait sur ses nouveaux moteurs de croissance tels que les pièces automobiles pour véhicules électriques (VE) et voitures autonomes.

La firme devrait lancer sa coentreprise de groupe motopropulseur EV avec le canadien Magna International Inc. en juillet et a normalisé sa production de pièces automobiles à l'étranger.

LG, mieux connu pour ses produits électroménagers, a mis en avant qu'il renforcerait également ses services et solutions de plate-forme utilisant ses capacités d'Internet des objets (IdO) et d'intelligence artificielle (IA), ajoutant que la société conclura davantage de partenariats et fusions et acquisitions à l'avenir.

L'action LG était en hausse de 2,21% à 162.000 wons à la Bourse de Séoul à 11h20 après l'annonce de la firme.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page