Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Les «secrétaires de cellule» du Parti du travail visitent Kumsusan avant une conférence

Corée du Nord 05.04.2021 à 15h48

SEOUL, 05 avr. (Yonhap) -- Les chefs de cellule du Parti du travail au pouvoir en Corée du Nord ont rendu hommage au mausolée des anciens dirigeants à Pyongyang, a rapporté ce lundi l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA), apparemment avant de participer à leur premier congrès en plus de trois ans.

Le média d'Etat a déclaré plus tôt que la conférence des secrétaires des «cellules du Parti» devait avoir lieu au début de ce mois pour discuter «des affaires concernant la priorisation de la position et du rôle» des cellules sans en préciser la date. Les cellules du Parti désignent les unités les plus élémentaires, composées de cinq à 30 personnes.

«Les participants à la 6e Conférence des secrétaires de cellule du Parti du travail de Corée (WPK) ont visité le Palais du Soleil de Kumsusan, où se trouvent le président Kim Il-sung et le président Kim Jong-il», a indiqué la KCNA.

«Les participants ont renforcé la forte volonté de provoquer un tournant révolutionnaire dans le travail des cellules du Parti comme l'exige la nouvelle période de recrudescence et de virage dans la construction socialiste», a-t-elle ajouté.

La KCNA n'a pas révélé la date de la visite, mais elle semble avoir eu lieu au cours du week-end, apparemment avant leur participation à la conférence prévue.

La conférence des cellules du Parti marquera la troisième du genre depuis la prise de fonction du dirigeant actuel Kim Jong-un après la mort de son père Kim Jong-il d'une crise cardiaque fin 2011. Elle s'est tenue pour la dernière fois en décembre 2017.

Kim a assisté aux deux rassemblements précédents.

L'événement intervient alors que la Corée du Nord s'efforce de susciter un soutien pour les objectifs et les orientations politiques mis en avant lors du 8e Congrès du Parti en janvier, où Kim a admis l'échec de son précédent plan de développement économique et divulgué un nouveau programme de croissance.

La conférence prévue se déroulera également dans un contexte de tensions accrues après que Pyongyang a tiré deux missiles balistiques à courte portée jeudi, dans un premier test de ce type depuis la prise de fonction du président américain Joe Biden. Au cours du 8e Congrès du Parti, la Corée du Nord a annoncé qu'elle avait révisé ses règles pour tenir le congrès tous les cinq ans et que cela serait également appliqué aux conférences des secrétaires de cellule et des secrétaires du Parti aux niveaux les plus bas.

Le ministère sud-coréen de l'Unification a déclaré que la prochaine conférence des cellules du Parti semblait faire partie des efforts visant à obtenir un soutien national pour mettre en œuvre les tâches présentées lors du congrès de janvier.

En ce qui concerne la possibilité de la présence du leader Kim à la conférence, Lee Jong-joo, le porte-parole du ministère, n'a pas fourni de réponse directe mais a noté qu'il avait rejoint une récente série de réunions liées au Parti.

Cette photo publiée par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) le 24 décembre 2017 montre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un s'exprimant lors de la 5e Conférence des secrétaires de cellule du Parti du travail à Pyongyang la veille. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et reprodution interdite)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page