Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Séoul dit regretter l'absence de la Corée du Nord aux JO de Tokyo

Actualités 06.04.2021 à 16h53
Parade unifiée des deux Corées lors des Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang en 2018. (Photo d'archives)

SEOUL, 06 avr. (Yonhap) -- A la suite de la déclaration de la Corée du Nord de ne pas se présenter aux Jeux olympiques d'été de Tokyo, le ministère de l'Unification a exprimé ce mardi ses regrets.

La Corée du Nord a annoncé ce matin cette décision à travers un site Web géré par le ministère nord-coréen du Sport, Sports in the DPRK Korea, en détaillant que «le Comité olympique nord-coréen a décidé lors d'une assemblée générale de ne pas participer à la 32e édition des JO afin de protéger nos sportifs de la crise sanitaire mondiale causée par la pandémie de nouveau coronavirus».

A ce propos, un officiel du ministère de l'Unification a noté que «nous souhaitions que les Jeux olympiques d'été au Japon soient une occasion de promouvoir la réconciliation et les coopérations entre les deux Corées mais il est regrettable que cela ne soit pas réalisable».

Côté ministère des Affaires étrangères, son porte-parole, Choi Young-sam, a estimé que «le ministère des Affaires étrangères soutient la tenue des Jeux olympiques de Tokyo en établissant des mesures préventives contre le Covid-19. Comme il reste un certain temps avant l'ouverture des JO, qui sont une fête internationale pour la paix, nous espérons que la Corée du Nord y participe».

«Les deux Corées ont eu plusieurs occasions d'avoir une équipe unifiée pour diverses compétitions sportives internationales et les deux côtés ont l'expérience d'accroître la paix et les coopérations à travers des échanges sportifs intercoréens. Notre gouvernement tâchera encore de chercher des occasions similaires dans le sport et ailleurs», a ajouté l'officiel du ministère de l'Unification.

Concernant la possibilité de renverser cette décision, il a indiqué qu'«il est difficile de prévoir un changement d'attitude de la Corée du Nord comme la Corée du Nord a déclaré cette décision pour des raisons liées à la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19). L'évolution de la situation concernant le Covid-19 sera un point majeur de la future décision (s'il y en a une)».

A cette question, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a noté qu'il n'y a pas encore de rapports de médias nord-coréens sur cette décision du comité nord-coréen. «Certains disent qu'il faut une analyse supplémentaire sur cette décision puisqu'on n'est pas sûr du niveau du décideur», a observé l'officiel.

Quant à la participation de l'équipe nationale nord-coréenne de football au deuxième match des qualifications de la région Asie qui aura lieu en Corée du Sud en juin pour la Coupe du monde 2022 au Qatar, l'officiel du ministère de l'Unification a répondu qu'«il n'y a pas de mouvement particulier de la Corée du Nord pour sa participation au match».

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page