Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul fournira 2,3 Mds de wons pour réparer un pont près de la DMZ

National 08.04.2021 à 15h07

SEOUL, 08 avr. (Yonhap) -- La Corée du Sud a décidé ce jeudi de débourser 2,3 milliards de wons (2,1 millions de dollars) de fonds de coopération intercoréenne afin de réparer un pont endommagé par des inondations près de la frontière avec la Corée du Nord, a annoncé le ministère de l'Unification.

Un comité civil-gouvernemental sur les échanges intercoréens a approuvé la décision d'utiliser les fonds dans le but de reconstruire le «pont Bima», le seul chemin rejoignant la crête Arrowhead, à la frontière avec la Corée du Nord, à Cheorwon, à environ 90 kilomètres au nord-est de Séoul.

Le pont a été détruit par de fortes averses l'année dernière.

«Avec la réparation du pont Bima, nous préparerons un voyage plus sûr des gens vers la route de la paix lorsque les inquiétudes concernant la peste porcine africaine et le Covid-19 se seront apaisées et que de bonnes conditions seront créées», a déclaré le ministère de l'Unification dans un communiqué de presse.

La Corée du Sud a ouvert des itinéraires de randonnée le long de la frontière intercoréenne après que le président Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un ont accepté de transformer la Zone démilitarisée (DMZ) en une «zone de paix» lors de leur sommet tenu en avril 2018.

Cependant, les itinéraires ne sont pas pleinement opérationnels en raison des préoccupations concernant la peste porcine africaine et la pandémie de coronavirus.

Le ministère a fait savoir que la reconstruction du pont débuterait en mars de l'année prochaine après avoir effectué les préparatifs nécessaires, y compris la conception de la structure, et sera achevée à la fin de 2023.

Le comité a également décidé de fournir 700 millions de wons pour construire une plate-forme d'information «à guichet unique» qui offrira diverses informations sur la DMZ et sensibilisera la population à la nécessité d'une utilisation pacifique de la région frontalière.

La DMZ, longue de 250 kilomètres et large de 4 kilomètres, sert de zone tampon entre les deux Corées, qui restent techniquement en état de guerre depuis que la guerre de Corée (1950-1953) s'est soldée par une trêve et non par un traité de paix.

Des soldats déminent la colline Hwasalmeori, ou crête Arrowhead, dans le comté frontalier sud-coréen de Cheorwon à côté de la Zone démilitarisée (DMZ) séparant les deux Corées, avant le début de fouilles pour retrouver des restes de soldats tués au combat pendant la guerre de Corée (1950-1953). Les travaux d'excavation ont débuté le 20 avril 2020. (Photo fournie par le ministère de la Défense. Revente et archivage interdits)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page