Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Kim Jong-un appelle à poursuivre la «Marche de la souffrance»

Actualités 09.04.2021 à 10h07
Kim Jong-un prononce le discours de clôture de la Conférence des secrétaires de cellule du Parti du travail le jeudi 8 avril 2021, a rapporté le lendemain l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

SEOUL, 09 avr. (Yonhap) -- A la 6e édition du rassemblement des secrétaires de cellule du Parti du travail, le leader nord-coréen Kim Jong-un a appelé à poursuivre la «Marche de la souffrance» dans son discours de clôture de la conférence à Pyongyang jeudi.

«J'ai décidé de demander à toutes les structures du Parti du travail, dont le Comité central, et à tous les secrétaires de cellule de poursuivre une ''Marche de la souffrance'' encore plus dure», a déclaré Kim Jong-un d'après un rapport publié ce vendredi par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

«Sur ce chemin en avant, il y a des obstacles et des difficultés et, notre combat pour accomplir les objectifs fixés au 8e Congrès du Parti ne devra pas être sans difficultés», a-t-il noté en ajoutant ne jamais s'attendre à «une occasion fortuite». «Il n'est pas question de regarder vers les autres directions ou de dépendre de quoi que ce soit», a-t-il dit.

Kim a présenté les 10 tâches à accomplir pour les secrétaires de cellule du Parti du travail, notamment la campagne idéologique au sein du peuple. Il a surtout mis l'accent sur le contrôle idéologique des jeunes, en évoquant leurs «paroles et actes» et leurs tenues.

«Les éléments négatifs pour le développement et la croissance équilibrés des jeunes ne sont pas minimes, un changement sérieux de l'esprit se produit dans cette nouvelle génération», a-t-il fait remarquer. «La culture des jeunes est une question de vie ou de mort pour notre patrie et notre ethnie et une question de destin que nous ne pouvons plus laisser tel quel», a dit Kim Jong-un

«Il faut définitivement surpasser la tendance à laisser la campagne idéologique à l'organe primaire de l'Union de la jeunesse», «la tenue, les paroles, les actes et les relations publiques des jeunes doivent être contrôlés», a-t-il ajouté.

Le secrétaire général du Parti du travail a également rappelé que «la lutte contre l'égocentrisme de chaque unité de travail, la bureaucratie et la corruption doit être poursuivi avec fermeté». «Quel que soit le niveau des membres du Parti, il n'est pas question d'appliquer un double critère disciplinaire.»

Les propos de Kim Jong-un semblaient viser à renforcer le contrôle interne à partir du Parti du travail jusqu'à la jeunesse, évoquant les actions menées durant la grande pénurie des années 1990, la «Marche de la souffrance». Il a même mis l'accent sur l'importance du contrôle structurel du Parti sans exception.

La 6e Conférence des secrétaires de cellule du Parti du travail a débuté le 6 avril dernier et s'est achevée le 8 avril. La Corée du Nord projette de tenir ce rassemblement des cellules tous les cinq ans.

La 6e Conférence des secrétaires de cellules du Parti du travail s'est déroulée du 6 au 8 avril avec la participation d'environ 10.000 personnes, a rapporté le vendredi 9 avril 2021 l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page