Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Sud dévoile le prototype de son premier avion de combat

Actualités 09.04.2021 à 15h20

SEOUL, 09 avr. (Yonhap) -- La Corée du Sud a présenté ce vendredi un prototype du premier avion de combat indigène, un moment hautement symbolique dans la quête du pays d'élaborer son propre avion de combat depuis des décennies.

Le KF-X de couleur grise a été présenté lors d'une cérémonie qui s'est tenue au siège de Korea Aerospace Industries (KAI) dans la ville méridionale de Sacheon plus de cinq ans après que la Corée du Sud a lancé le programme de 8.800 milliards de wons (7,9 milliards de dollars) fin 2015 pour remplacer sa flotte aérienne vieillissante composée de chasseurs F-4 et F-5.

Le nouvel appareil, semblable à un avion furtif dans sa conception, devrait faire progresser les capacités de défense de l'armée et la compétitivité de l'industrie aérospatiale locale sur le marché mondial, ont mis en avant des responsables.

«Le déploiement du prototype est une étape majeure dans le processus de développement car cela signifie que nous entrons dans la phase de test des capacités du chasseur après avoir réellement construit ce que nous n'avions qu'en dessin», a déclaré l'Administration du programme d'acquisition de défense (DAPA) dans un communiqué.

Avec une charge utile maximale de 7,7 tonnes, le nouvel avion de guerre embarquera 10 nacelles pour missiles air-air et autres armes. Il sera capable de voler à 2.200 km/h et possèdera un rayon d'action de 2.900 km.

Le premier test en vol est prévu pour 2022, l'ensemble du développement devant être achevé en 2026.

Lorsque le développement sera terminé, la Corée du Sud deviendra le 13e pays au monde à avoir développé son propre avion de combat.

Qualifié de chasseur de la génération 4.5, l'avion KF-X n'est pas furtif, mais les officiels ont assuré qu'ils continueraient à rechercher une éventuelle conversion avec des fonctionnalités supplémentaires à l'avenir.

L'événement de vendredi a réuni le président Moon Jae-in et d'autres responsables gouvernementaux et militaires, ainsi que des représentants de l'Indonésie, partenaire du projet de développement, dirigés par son ministre de la Défense Prabowo Subianto.

Les doutes se sont accrus quant à l'engagement de Jakarta vis-à-vis du programme conjoint après que le pays d'Asie du Sud-Est a cessé de payer les 20% du coût total de développement qu'il avait promis d'assumer.

Mais lors de ses entretiens avec Moon et le ministre sud-coréen de la Défense Suh Wook, le ministre indonésien a souligné que le projet d'avion de combat symbolisait la confiance entre les deux pays, selon des responsables.

Cette photo prise le 6 avril 2021 et fournie par Korea Aerospace Industries montre un prototype du premier avion de combat indigène KF-X. (Revente et archivage interdits)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page