Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) Coronavirus : moins de 700 nouveaux cas, les bars et discothèques dans la ligne de mire du gouvernement

Actualités 09.04.2021 à 16h51
Vaccination de gens âgés. (Photo d'archives)

SEOUL, 09 avr. (Yonhap) -- La Corée du Sud a rapporté ce vendredi 671 nouveaux cas de Covid-19, dont 644 infections locales et 27 cas importés, portant le nombre total de cas à 108.269, a déclaré l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Malgré ce chiffre en dessous de 700, les craintes sur les infections en grappes sporadiques se sont accrues et les autorités ont décidé ce vendredi d'appliquer des mesures plus sévères contre les bars et les discothèques dans le grand Séoul et à Busan.

Il s'agit d'une légère baisse par rapport à la veille. Hier, la barre des 700 nouvelles infections a été atteinte pour la première fois en trois mois. Il s'agit du plus haut niveau depuis le 7 janvier, jour où 870 infections ont été signalées,

Le pays a ajouté six décès additionnels, portant le bilan des morts à 1.764. Le taux de mortalité s'élève à 1,63%.

Le gouvernement a décidé de maintenir les niveaux actuels de distanciation sociale pendant trois autres semaines, le niveau 2 dans le grand Séoul, à Busan et à Daejeon et celui de 1,5 pour les autres régions. Les rassemblements de cinq personnes ou plus resteront interdits dans tout le pays.

L'ouverture d'établissements de divertissement demeurera interdite durant cette période dans le grand Séoul et à Busan.

Les autorités ont même averti qu'il serait possible de limiter l'ouverture des restaurants et des cafés jusqu'à 21h dans le grand Séoul si la situation ne s'améliore pas. Actuellement, ils peuvent ouvrir jusqu'à 22h.

Kwon Deok-cheol, ministre de la Santé, a noté ce vendredi que «si jamais on ne réussit pas à bloquer l'expansion des infections maintenant, la quatrième vague de la pandémie débutera certainement et pourra mettre en difficulté le programme d'inoculation. Il est important de gérer la situation d'une manière stable». «Si la situation s'aggrave, nous ajusterons les niveaux de prévention et mettrons en place des mesures plus fortes même avant le 2 mai», a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le gouvernement va faire part de sa décision sur l'usage du vaccin AstraZeneca ce week-end alors que les autorités pourraient relancer l'inoculation du vaccin. Les autorités sanitaires ont précisé sur ce point que «nous allons décider de la reprise du vaccin AstraZeneca ce week-end en tenant compte du résultat de l'examen des situations extérieures et intérieures concernant les effets secondaires».

La directrice de la KDCA, Jeong Eun-kyeong, a détaillé hier que «la sécurité et les fondements scientifiques seront les points à retenir pour l'inoculation du vaccin». «La suspension (du vaccin AstraZeneca) était une décision préventive et nous allons annoncer le résultat scientifique et sûr à travers des consultations avec des experts».

Depuis que le pays a commencé son programme de vaccination le 26 février, un total de 1.113.666 personnes se sont fait vacciner contre le Covid-19, dont 36.599 la veille. Le taux de vaccination de la population est passé à 2,14%.

La vaccin d'AstraZeneca a été inoculé à 911.228 personnes, tandis que 202.438 ont reçu le vaccin Pfizer.

Un total de 11.468 cas d'effets secondaires après la vaccination ont été signalés, mais 96,2% ont manifesté des symptômes légers, comme de la fièvre et des douleurs musculaires.

Un total de 42 décès après une vaccination ont été rapportés, selon la KDCA. Les autorités ont toutefois indiqué que les causes exactes des décès étaient inconnues.

Selon une analyse sur l'effet de la campagne de vaccination des personnels et des patients âgés de 60 ans ou moins dans les maisons de soins et hôpitaux, le taux des nouveaux cas de contamination a marqué une baisse nette à 2,0% alors qu'il était monté jusqu'à 9,7% avant la vaccination.

Les autorités ont expliqué que la vaccination serait l'une des raisons de cette baisse. Le respect des règles de prévention par les personnels de ces établissements et les tests de dépistage précoces ont également contribué à cette diminution.

Parmi les 644 cas locaux, Séoul a signalé 214 nouvelles infections et la province du Gyeonggi a repéré 197 nouveaux patients. Incheon, à l'ouest de la capitale, a de son côté identifié 39 contaminations supplémentaires alors que la ville portuaire de Busan, située dans le sud-est du pays, en a rapporté 50.

Les cas importés ont été au nombre de 27 parmi lesquels trois venaient des Philippines, quatre d'Inde, trois du Pakistan, deux du Bangladesh, deux des Etats-Unis et deux du Canada.

Le nombre de patients dans un état grave ou critique a été de 113, en hausse d'un par rapport à la veille, a indiqué la KDCA.

Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet s'est élevé à 98.786, en hausse de 426 sur un jour.

Quelque 8.059.113 tests du nouveau coronavirus ont été effectués depuis le mois de janvier de l'année dernière, dont 46.692 la veille.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page