Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Le Premier ministre se rendra en Iran la semaine prochaine sur fond de tensions persistantes concernant les fonds gelés de Téhéran

Actualités 09.04.2021 à 22h41

SEOUL, 09 avr. (Yonhap) -- Le Premier ministre Chung Sye-kyun effectuera une visite en Iran la semaine prochaine pour discuter des liens bilatéraux et d'autres questions, a fait savoir ce vendredi son bureau, alors que les tensions persistent suite à l'appel de Téhéran de débloquer ses fonds gelés en Corée du Sud du fait des sanctions américaines.

La visite de Chung en Iran de dimanche à mardi, le premier voyage de ce type d'un Premier ministre sud-coréen en 44 ans, fait suite à la libération par Téhéran cette semaine d'un pétrolier coréen et de son capitaine, environ trois mois après sa saisie pour pollution pétrolière présumée.

«Grâce à cette visite, le Premier ministre Chung créera l'opportunité de renforcer les relations amicales traditionnelles entre la Corée du Sud et l'Iran, et de les développer d'une manière orientée vers l'avenir», a déclaré son bureau dans un communiqué de presse.

Saeed Khatibzadeh, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, a déclaré que Chung discutera de la question des fonds iraniens d'une valeur de 7 milliards de dollars américains gelés sur des comptes bancaires coréens lors de sa visite à Téhéran, selon l'Agence de presse de la République islamique (IRNA).

Chung rencontrera le président iranien Hassan Rohani et d'autres hauts responsables, dont Mohammad Bagher Ghalibaf, le président du Parlement iranien, a déclaré Khatibzadeh.

Les deux pays sont en consultation sur la manière de débloquer une partie des fonds iraniens par le biais d'un accord commercial humanitaire suisse destiné à faciliter l'envoi de biens humanitaires en Iran.

La libération du pétrolier cette semaine pourraient indiquer que Séoul et Téhéran ont fait des progrès sur la question de l'argent gelé.

En août 2017, Chung a visité l'Iran en tant que président de l'Assemblée nationale. Un Premier ministre sud-coréen s'est rendu pour la dernière fois dans le pays en 1977.

(Photo d'archives Yonhap=AP)

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page