Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Coronavirus : Moon avertit d'une possible vague «explosive»

Actualités 12.04.2021 à 16h39
Le président Moon Jae-in prend la parole lors d'une réunion d'urgence sur la réponse au nouveau coronavirus (Covid-19) à Cheong Wa Dae le lundi 12 avril 2021.

SEOUL, 12 avr. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a averti ce lundi que la Corée du Sud pourrait connaître une vague «explosive» d'infections au nouveau coronavirus (Covid-19) si elle ne réussit pas à contenir la phase actuelle de l'épidémie.

«C'est une situation dangereuse qui pourrait entraîner une pandémie explosive si nous baissons la garde», a-t-il prévenu durant une réunion d'urgence sur la réponse au coronavirus.

La réunion à Cheong Wa Dae a vu la présence d'officiels gouvernementaux, dont le ministre de la Santé et des Affaires sociales Kwon Deok-cheol et la directrice de l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA), Jeong Eun-kyeong.

Il s'agissait de la première activité officielle du président sur la lutte antivirus depuis la défaite du Parti démocrate (PD) aux élections municipales partielles à Séoul et Busan la semaine dernière. Le lendemain des élections, Moon avait déclaré qu'il se focaliserait sur les efforts pour surmonter la crise liée au Covid-19 pour revitaliser l'économie et stabiliser le marché immobilier.

Ce qui est le plus important dans l'étape actuelle est de localiser les «personnes infectées cachées» qui semblent être partout, selon le président.

Moon a réaffirmé la politique de tolérance zéro contre les violations des règles de distanciation sociale.

Le gouvernement n'aura pas d'autre choix que d'augmenter le niveau d'alerte malgré le fardeau sur l'économie et la vie quotidienne du peuple si le Covid-19 n'est pas maîtrisé, a-t-il ajouté.

Moon a également demandé le soutien de la population pour le programme de vaccination, en disant que son succès dépendra de la «vitesse et sécurité». Il a cité la décision des autorités sanitaires de reprendre l'inoculation du vaccin d'AstraZeneca pour les personnes âgées entre 30 et 60 ans.

«La vaccination est basée sur la science», a indiqué Moon en rappelant que la décision sur le vaccin AstraZeneca a été prise en respectant les opinions des experts.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page