Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Eau contaminée de Fukushima : Séoul renforcera ses mesures de sécurité

National 13.04.2021 à 22h32

SEOUL, 13 avr. (Yonhap) -- Le gouvernement projette de renforcer ses inspections des niveaux de radioactivité des produits de la mer importés du Japon alors que ce dernier a décidé de déverser en mer des quantités massives d'eau radioactive, a fait savoir ce mardi le ministère des Océans et de la Pêche.

Ce matin, le gouvernement japonais a annoncé qu'il rejettera en mer les eaux radioactives stockées dans des réservoirs de la centrale de Fukushima dans deux ans, malgré la forte protestation de la Corée du Sud.

Un volume estimé à 1,25 million de tonnes d'eau contaminée est actuellement stocké dans des citernes de la centrale de Fukushima, sur la côte est du Japon, qui a été dévastée par un tsunami provoqué par un tremblement de terre en mars 2011.

«En vertu du principe d'accorder la priorité à la santé et à la sécurité de notre peuple, nous projetons de prendre toutes les mesures nécessaires pour faire face au déversement prévu de l'eau contaminée par le Japon», a déclaré le ministère des Océans et de la Pêche dans un communiqué de presse.

La Corée du Sud augmentera le nombre d'inspections sur les niveaux de radioactivité des eaux locales, de quatre à six fois cette année.

Selon le ministère, ses précédentes enquêtes réalisées de 2015 à 2020 ont montré que les niveaux de radioactivité dans les eaux locales sont restés presque inchangés par rapport aux niveaux d'avant 2011.

Le pays contrôlera également la présence d'éléments radioactifs dans 40 produits de la pêche qui sont consommés fréquemment en Corée du Sud dont le merlan et les algues.

La Corée du Sud a effectué plus de 16.000 tests depuis 2011. Ces derniers ont tous confirmé la sûreté des produits pour la consommation.

Le pays projette aussi de réviser son système de traçabilité des produits de la pêche importés et de renforcer les contrôles sur toutes les tentatives de falsification du pays d'origine.

«Nous envisageons des mesures de surveillance de tous les produits maritimes en provenance du Japon au lieu de contrôler 17 produits de pêche importés», a déclaré le responsable à l'agence de presse Yonhap par téléphone.

Le ministère contrôle les origines de 17 principaux produits de pêche importés, dont huit articles japonais tels que les coquilles Saint-Jacques, la daurade royale, le lieu jaune, le sabre et la myxine.

Séoul accroîtra aussi la surveillance sur les bateaux en provenance des zones affectées par le rejet alors qu'ils pourraient contenir de l'eau de lest contaminée.

Actuellement, le pays mène deux investigations par an sur l'eau de lest dans les navires en provenance de quatre préfectures près de Fukushima.

«Si le Japon rejette l'eau (contaminée), nous projetons de demander aux navires de s'abstenir de se rendre dans 17 ports de six préfectures japonaises. Si nécessaire, les navires devront remplir à nouveau l'eau de lest avant d'entrer dans nos eaux», a déclaré le ministère.

(LEAD) Eau contaminée de Fukushima : Séoul renforcera ses mesures de sécurité - 1

lsr@yna.co.kr

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page