Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) La BOK gèle son taux d'intérêt directeur à 0,5%

Actualités 15.04.2021 à 11h06
Le gouverneur de la Banque de Corée, Lee Ju-yeol, dirige une réunion du Comité de politique monétaire le jeudi 15 avril 2021 au siège de la banque centrale à Séoul. (Photo fournie par la BOK. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 15 avr. (Yonhap) -- La Banque de Corée (BOK) a maintenu inchangé ce jeudi le taux d'intérêt directeur à son plus bas niveau de 0,5% alors que la reprise économique est freinée et le pays risque de connaître une autre vague de contaminations au nouveau coronavirus (Covid-19).

Comme largement prévu, le Comité de politique monétaire de la BOK a voté pour le gel du taux de base lors de la troisième réunion de l'année pour l'établissement du taux d'intérêt directeur.

Les faibles pressions inflationnistes et l'augmentation des prix de l'immobilier semblent avoir conduit le comité de la BOK à ne pas changer de position, ont indiqué des analystes.

En février, la banque centrale avait gelé son taux d'intérêt directeur alors que les incertitudes économiques s'étaient accrues sur fond de résurgence des cas de Covid-19.

Dans le but de stimuler l'économie touchée par la pandémie, la BOK avait abaissé le taux d'intérêt directeur à son plus bas niveau de 0,5% en mai de l'année dernière après avoir effectué une réduction d'urgence d'un demi-point de pourcentage.

Malgré des signes de reprise des exportations, la faible consommation pèse sur l'emploi et accroît la pression sur les décideurs politiques.

Cette semaine, le chiffre journalier des infections a atteint le plus haut niveau en plus de trois mois alors que des infections en grappes continuent d'émerger dans le grand Séoul.

«Même si la reprise économique coréenne devrait se renforcer progressivement, il y a toujours un haut niveau d'incertitudes autour du rythme d'infections au Covid-19 et les pressions inflationnistes du côté de la demande devraient être modérées», a déclaré la BOK dans un communiqué. «Le comité maintiendra donc la position accommodante de sa politique monétaire.»

«A l'avenir, l'économie devrait poursuivre sa reprise dirigée par les exportations et les investissements. Cela dit, les incertitudes autour du rythme de reprise sont jugées élevées», a-t-elle ajouté. «Il est prévu que la croissance du PIB s'élèvera cette année au-dessus de la projection de 3% faite en février.»

L'économie sud-coréenne s'est contractée de 1% l'année dernière, représentant la plus faible croissance en plus de deux décennies, mais elle semble avoir retrouvé la voie de la croissance grâce à une reprise modérée des exportations.

Les exportations ont augmenté de 16,6% en glissement annuel à 53,8 milliards de dollars en mars grâce aux solides exportations de puces mémoire et de voitures, marquant une hausse pour le cinquième mois consécutif.

Les importations ont progressé de 18,8% à 49,6 milliards de dollars, entraînant un excédent commercial de 4,17 milliards de dollars.

Le nombre de personnes employées a atteint 26,9 millions le mois dernier, 314.000 de plus qu'en mars 2020, selon des données compilées par Statistique Corée (KOSTAT). C'était la première fois que l'économie sud-coréenne ajoutait des emplois depuis février 2020, mois où le nombre de personnes employées a augmenté de 492.000.

Le gouverneur de la BOK, Lee Ju-yeol, a estimé que la croissance économique du pays devrait dépasser la projection de 3% cette année alors que le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la hausse ses perspectives de croissance pour la Corée du Sud à 3,6% cette année.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page