Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vaccin Sputnik V : transfert de technologie entre le RDIF russe et une entreprise sud-coréenne

Actualités 15.04.2021 à 17h50

SEOUL, 15 avr. (Yonhap) -- La société sud-coréenne de biotechnologie Isu Abxis a annoncé ce jeudi qu'un accord de transfert de technologie avec le fonds souverain russe lui permettra de produire prochainement le vaccin Sputnik V contre le Covid-19.

Dans le cadre de l'accord avec le Fonds russe d'investissement direct (RDIF) et l'entreprise pharmaceutique sud-coréenne GL Rapha, Isu Abxis fabriquera le Sputnik V en Corée du Sud.

La production pilote du vaccin dans l'usine de Yongin, au sud de Séoul, devrait commencer plus tard ce mois-ci, selon Isu Abxis.

«C'est la première fois qu'un consortium signe officiellement un contrat avec le RDIF associé à un transfert de technologie proprement dit», a déclaré Jeong Soo-hyun, un responsable d'Isu Abxis, dans un communiqué de presse.

Le RDIF a également annoncé que cet accord est le premier contrat trilatéral de transfert de technologie avec une entreprise appartenant au consortium sud-coréen.

Le fonds s'attend à ce que l'accord accélère l'offre pour répondre à la demande croissante de Sputnik V, dont l'utilisation est approuvée dans 60 pays comptant une population totale de 3 milliards de personnes.

En février, GL Rapha a achevé l'organisation du consortium en vue de produire le Sputnik V dans le pays, comprenant huit grandes sociétés pharmaceutiques.

Le RDIF a décrit Sputnik V comme «le premier vaccin (contre le Covid-19) enregistré au monde» basé sur «une plateforme à vecteur viral et à base d'ARNm».

La première analyse intermédiaire du vaccin Sputnik V dans le cadre des essais cliniques de phase 3 menés en Russie a démontré une efficacité de 92% contre le nouveau coronavirus, sur la base de 20 cas confirmés, a déclaré précédemment le fonds basé à Moscou.

Le vaccin Sputnik V a été mis au point au Centre national de recherche en épidémiologie et microbiologie de Moscou. Ses essais cliniques ont été menés aux Emirats arabes unis, en Inde, au Venezuela et au Bélarus, a indiqué le fonds.

Le vaccin Sputnik V, mis au point au Centre national de recherche en épidémiologie et en microbiologie de Moscou, est présenté sur cette photo prise sur le site Web du Fonds russe d'investissement direct le 13 août 2020. (Archivage et revente interdits)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page