Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Un consortium sud-coréen produira des vaccins russes Spoutnik V destinés à l'exportation

National 16.04.2021 à 14h28

SEOUL, 16 avr. (Yonhap) -- La société de biotechnologie sud-coréenne Huons Global a annoncé ce vendredi avoir signé un accord de transfert de technologie avec un fonds souverain russe pour produire des vaccins russes contre le Covid-19 en Corée du Sud.

Dans le cadre de l'accord avec le Fonds d'investissement direct russe, le consortium dirigé par Huons Global produira des vaccins Spoutnik V en Corée du Sud.

Deux sociétés sud-coréennes, Humedix et Boran Pharma, comptent parmi les trois autres participants au consortium, aux côtés de BioPharma de Singapour.

Logo d'entreprise de Huons Global. (Revente et archivage interdits)

Huons Global a déclaré être sur le point de commencer la production pilote du vaccin russe en août dans les installations du consortium avec une capacité de production maximale mensuelle de 100 millions de doses, un montant qui pourrait presque couvrir les 52 millions d'habitants de la Corée du Sud.

Il reste à savoir si et quand les Sud-Coréens pourront recevoir les vaccins russes, car tous ceux à produire en Corée du Sud sont destinés à être exportés vers des pays non spécifiés, selon un responsable de Huons Global.

Le responsable a déclaré sous couvert d'anonymat qu'aucune décision n'avait été prise quant au moment où le Spoutnik V à produire en Corée du Sud pourrait être disponible dans le pays.

Cette décision est intervenue dans un contexte de pénurie de vaccins occidentaux en Corée du Sud.

Le pays du Matin-Clair s'est fixé pour objectif d'obtenir l'immunité collective en novembre et à achever la vaccination de 12 millions de personnes d'ici la fin juin.

Un responsable de l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA) a fait savoir la semaine dernière que la Corée du Sud était ouverte à «diverses options» pour faire face à une pénurie potentielle de vaccins, y compris une interdiction d'exportation des vaccins contre le Covid-19 produits localement.

Un consortium sud-coréen distinct, dirigé par la société bio GL Rapha, a signé un accord séparé avec le fonds souverain russe pour la fabrication de Spoutnik V en Corée du Sud.

Le fonds souverain russe a décrit Spoutnik V comme «le premier vaccin enregistré au monde» basé sur «une plate-forme de vecteur adénoviral humain».

La première analyse intermédiaire du vaccin Spoutnik V des essais cliniques de phase 3 en Russie a démontré une efficacité de 92% contre le nouveau coronavirus sur la base de 20 cas confirmés, selon le fonds basé à Moscou.

Le vaccin Spoutnik V a été développé au Centre national de recherche pour l'épidémiologie et la microbiologie de Moscou et ses essais cliniques ont été annoncés aux Emirats arabes unis, en Inde, au Venezuela et en Biélorussie, a indiqué le fonds.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page