Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Fukushima : Kerry indique que la coordination entre le Japon et l'AIEA est la «clé»

Actualités 18.04.2021 à 12h00

SEOUL, 18 avr. (Yonhap) -- L'ex-secrétaire d'Etat américain John Kerry, l'émissaire pour le climat des Etats-Unis, actuellement en voyage à Séoul, a indiqué ce dimanche que la coordination du Japon avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) est la «clé» pour garantir la sûreté du déversement des eaux contaminées de la centrale nucléaire de Fukushima.

Dans un meeting avec les médias ce dimanche, Kerry a noté qu'il est inapproprié que les Etats-Unis prennent le pas sur le processus de déversement d'eaux contaminées du Japon, en répondant à la question des journalistes sur le rôle des Etats-Unis pour que le gouvernement japonais fournisse des informations transparentes à la Corée du Sud et que le Japon respecte le processus.

«Les Etats-Unis sont confiants sur le fait que le gouvernement japonais a eu une consultation totale avec l'AIEA et l'agence a préparé un processus rigoureux», a dit l'émissaire américain, en ajoutant «ce qui est la clé, c'est la coordination continue du Japon avec l'AIEA dans le processus de surveillance (du déversement des eaux contaminées)».

L'ex-secrétaire d'Etat a mis l'accent sur la confiance de Washington vis-à-vis du gouvernement japonais en disant que «le Japon a travaillé très étroitement avec l'AIEA et cela va continuer» et en détaillant que le gouvernement américain ne prévoit aucune action pour l'instant.

Le voyage de Kerry est destiné à préparer le sommet virtuel sur le climat organisé la semaine prochaine à l'initiative du président Joe Biden. Kerry a achevé un séjour à Shanghai hier, la première visite en Chine d'un haut responsable de l'administration Biden après son investiture.

Après son arrivée à Séoul, il s'est entretenu avec Chung Eui-yong, ministre des Affaires étrangères, pour une coopération entre Séoul et Washington sur la question des eaux contaminées de la centrale nucléaire de Fukushima.

John Kerry, ancien secrétaire d'Etat américain de l'administration Barack Obama, en Corée du Sud en tant qu'émissaire américain pour le climat, pose avec le ministre des Affaires étrangères, Chung Eui-yong, le samedi 17 avril 2021 à Séoul. (Photo fournie par le ministère des Affaires étrangères. Revente et archivage interdits).

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page