Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le nouveau maire de Séoul promet de faire «bondir de nouveau» la ville

Actualités 22.04.2021 à 15h39
Discours d'investiture

SEOUL, 22 avr. (Yonhap) -- Le nouveau maire de Séoul Oh Se-hoon a promis ce jeudi d'apporter espoir et dynamisme à une ville en proie à la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19) et de se consacrer aux questions liées à la vie quotidienne de la population.

Oh a déclaré qu'il prendrait cinq engagements pour la capitale où vivent environ 10 millions d'habitants lors d'une cérémonie d'investiture qui s'est tenue deux semaines après son entrée en fonction.

«La république de Corée et Séoul étaient pendant longtemps dans un sommeil hivernal», a déclaré le maire lors de la cérémonie retransmise depuis Dongdaemun Design Plaza (DDP), citant les restrictions commerciales mises en place par le gouvernement face au Covid-19 et l'absence de filet de sécurité pour les groupes vulnérables.

«De surcroît, l'échec de la politique immobilière du gouvernement a poussé l'ensemble du pays dans une dépression immobilière», a fait remarquer Oh, dénonçant des taxes foncières importantes imposées aux propriétaires de biens immobiliers et la frustration des habitants qui ne peuvent pas se permettre d'en acquérir un.

Le maire, qui a remporté une victoire écrasante aux élections partielles du 7 avril sous l'étiquette du Parti du pouvoir du peuple (PPP), la principale formation d'opposition, a noté que les «dégâts» sont en train de frapper les jeunes qui se battent pour trouver un emploi, se marier et avoir des enfants.

«Séoul, le cœur de la république de Corée, peut battre de nouveau», a-t-il assuré. «Comme un athlète se tenant sur la ligne de départ, Séoul a le potentiel de bondir comme un ressort. Je créerai l'opportunité pour Séoul d'utiliser ce potentiel pour bondir de nouveau et devenir une ville mondialement compétitive.»

Le maire a affirmé que sa promesse numéro un était de lutter contre le virus, tout en protégeant la vie quotidienne du peuple à travers une révision des restrictions imposées par le gouvernement aux commerces. La Corée du Sud a rapporté 735 nouveaux cas de Covid-19 aujourd'hui dont 230 à Séoul.

«Je travaillerai étroitement avec le gouvernement pour maintenir fermement le front antivirus», a-t-il assuré. «Mais je mettrai en place des améliorations raisonnables aux restrictions générales qui ont aggravé les difficultés économiques des propriétaires de petits commerces et consulterai étroitement le gouvernement pour leur réalisation.»

Peu après son entrée en fonction, Oh a proposé de mettre en place des kits d'autotest rapides dans les karaokés comme un moyen de les maintenir ouverts au-delà de 22h. Les autorités sanitaires se sont toutefois montrées réticentes vis-à-vis de cette proposition, citant des inquiétudes sur la fiabilité des kits.

Ses autres promesses sont de construire une ville, où les jeunes peuvent avoir de l'espoir quant à leur futur, de stabiliser le marché immobilier, d'élaborer des mesures adaptées aux besoins d'un nombre croissant de ménages à une seule personne et d'établir une vision claire en vue de renforcer la compétitivité économique de Séoul dans le monde.

Le maire, qui avait occupé la même fonction de 2006 à 2011, a souligné que les 10 dernières années n'avaient pas été vaines alors qu'il a voyagé à Londres, à Shanghai, au Rwanda et au Pérou, et tiré les leçons des expériences politiques de chaque pays.

«Je suis persuadé que toute ma préparation portera ses fruits à travers la ville de Séoul», a-t-il assuré en ajoutant avoir été profondément ému d'être investi au DDP, un complexe multiculturel conçu alors qu'il occupait le poste de maire.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page