Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les héritiers de Samsung vont dévoiler leur plan de paiement des droits de succession

Actualités 25.04.2021 à 14h03

SEOUL, 25 avr. (Yonhap) -- Les héritiers du groupe Samsung, le plus grand conglomérat sud-coréen, vont probablement dévoiler cette semaine un plan sur la façon de financer leur énorme impôt sur les successions, qui comprend le don des collections d'art du défunt chef du groupe Lee Kun-hee.

Lee, qui était l'homme le plus riche de Corée du Sud, a laissé plus de 22.000 milliards de wons (19,6 milliards de dollars) d'actifs, y compris des actions évaluées à environ 19.000 milliards de wons.

Lee, décédé en octobre de l'année dernière à l'âge de 78 ans, a laissé derrière lui sa femme, Hong Ra-hee, son fils, Jae-yong, et ses deux filles, Boo-jin et Seo-hyun.

Les membres de la famille de Lee devraient payer environ 12.000 milliards de wons d'impôts sur les successions pour les patrimoines du défunt chef de chaebol.

Ils doivent déclarer et payer les droits de succession aux autorités locales d'ici la fin du mois.

Pour les œuvres d'art possédées par Lee, dont la valeur est estimée à 2.000 à 3.000 milliards de wons, la famille de Lee aurait décidé de faire don de certaines de ces œuvres à des musées locaux.

On estime que le défunt chef du groupe possédait environ 13.000 œuvres d'art, y compris des trésors nationaux et des peintures d'artistes renommés, comme Pablo Picasso et Andy Warhol.

Des observateurs de l'industrie ont supposé que la famille de Lee pourrait choisir de payer les droits de succession en plusieurs versements. Ils peuvent payer un sixième des actifs hérités d'ici la fin de ce mois et payer le reste au cours des cinq prochaines années.

Les membres de la famille pourraient dépenser près de 2.000 milliards de wons par an pour leurs factures d'impôts sur les successions et devraient payer leurs impôts avec leurs dividendes en actions.

Selon le tracker d'entreprise CEO Score, Lee et les membres de sa famille ont reçu plus de 1.300 milliards de wons de dividendes l'année dernière, y compris des versements spéciaux de dividendes en espèces de Samsung Electronics Co., le fleuron du groupe.

Pour s'acquitter du reste, la famille de Lee chercherait à obtenir des prêts bancaires, offrant ses actions en garantie.

Le défunt chef du groupe Samsung Lee Kun-hee. (Photomontage)
Le vice-président du groupe Samsung, Lee Jae-yong. (Photo fournie par Yonhap News TV. Revente et archivage interdits)

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page