Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Moon appelle à la reprise du dialogue avec la Corée du Nord

Actualités 27.04.2021 à 16h23
Le président Moon Jae-in prend la parole lors de la réunion des ministres tenue le mardi 27 avril 2021 à Cheong Wa Dae.

SEOUL, 27 avr. (Yonhap) -- A l'occasion du troisième anniversaire de la déclaration de Panmunjom signée en avril 2018, le président Moon Jae-in a affirmé que «le moment approche où (nous) devrions mettre fin aux longues délibérations et reprendre le dialogue».

Lors de la réunion des ministres tenue ce mardi à Cheong Wa Dae, Moon a déclaré aussi qu'il était «temps de remonter l'horloge de la paix» en tirant les leçons des troubles endurés jusqu'à présent dans le processus de paix.

Ce message du président viserait à remettre sur les rails le processus de paix sur la péninsule coréenne et à relancer les dialogues bilatéraux entre Séoul, Pyongyang et Washington, à l'occasion de son déplacement fin mai aux Etats-Unis pour son premier sommet avec le président américain Joe Biden.

«La déclaration de Panmunjom est un jalon de paix que personne ne peut saper» a mis en avant le président Moon en ajoutant que «le chemin de la paix, promis dans la déclaration, ne peut être inversé en aucune circonstance.»

«Le sommet entre la Corée du Sud et les Etats-Unis sera l'occasion de renforcer l'alliance sud-coréano-américaine et d'ajuster minutieusement l'orientation de la politique sur la Corée du Nord de façon progressive», a développé le chef de l'Etat devant ses ministres.

Moon a assuré que son gouvernement «s'efforcera de trouver la voie pour faire avancer le processus de paix sur la péninsule coréenne en se basant sur une coopération étroite avec l'administration Biden» en faisant part de son souhait de voir «la voie vers le dialogue et la coopération s'ouvrir pour les deux Corées ainsi que pour le Nord et les Etats-Unis».

En rappelant l'événement historique d'il y a trois ans, le président Moon a indiqué que «cela fait trois ans que les deux dirigeants ont fait une déclaration commune à Panmunjom devant 80 millions de Coréens, mais il est regrettable que la situation stagne depuis l'échec du sommet entre la Corée du Nord et les Etats-Unis à Hanoi».

«Il est difficile de faire progresser les résultats de la déclaration de Panmunjom en raison de conditions externes ainsi que de contraintes réelles mais la situation sur la péninsule coréenne est gérée de manière stable sans conflit militaire malgré les facteurs nuisibles qui surgissent de temps à autre», a expliqué le président.

Il a analysé que «la paix a été maintenue malgré le gel des relations intercoréennes, (…) la paix actuelle est une paix inachevée», en soulignant qu'il fallait «avancer vers la paix permanente et irréversible en se basant sur la déclaration de Panmunjom.»

Une banderole comportant l'inscription «Nous sommes unis !» et une représentation de la péninsule coréenne en bleu, symbole de l'unification, est installée dans le parc d'Imjingak à Paju, une ville frontalière sud-coréenne dans la province du Gyeonggi, le mardi 27 avril 2021.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page