Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) Les héritiers de Samsung paieront des droits de succession record mais pas de précision sur le partage des actions du défunt patron

Actualités 28.04.2021 à 17h38
Le patron du groupe Samsung Lee Kun-hee et sa famille assitent à une compétition lors des Jeux olympiques de Londres 2012. (Photo d'archives Yonhap)
L'ancien président du groupe Samsung assiste le 10 janvier 2010 au CES 2010 de Las Vegas (Consumer Electronics Show) en compagnie de sa famille. De gauche à droite, sa fille aînée Lee Boo-jin, directrice générale de l'hôtel Shilla, son fils Lee Jae-yong, vice-président de Samsung Electronics, Lee Kun-hee, l'ex-président de Samsung, son épouse Hong Ra-hee, directrice du musée d'arts de Samsung, et sa fille cadette Lee Seo-hyun, directrice générale de Cheil Industries.

SEOUL, 28 avr. (Yonhap) -- Les héritiers du défunt patron du groupe Samsung, Lee Kun-hee, ont annoncé ce mercredi leur plan de payer plus de 12.000 milliards de wons (10,7 milliards de dollars) de droits de succession, le montant le plus important dans l'histoire du pays, mais n'ont pas dévoilé la manière de partager les actions héritées entre eux, une question clé dans la réorganisation de l'actionnariat du plus grand conglomérat du pays.

Ils ont déclaré qu'ils feraient aussi don de 1.000 milliards de wons pour soutenir la lutte contre le Covid-19 et soutenir la recherche sur les maladies infantiles rares ainsi que de 23.000 pièces de la collection d'art du défunt magnat, d'une valeur globale estimée à 2.000 milliards de wons.

Cette annonce est intervenue à deux jours de la date limite de leur déclaration et du paiement des impôts aux autorités.

Lee Kun-hee a laissé dans le deuil son épouse, Hong Ra-hee, son fils unique Lee Jae-yong, et deux filles Lee Boo-jin et Lee Seo-hyun.

Lee, qui était l'homme le plus riche de la Corée du Sud, est décédé en octobre de l'année dernière, laissant derrière lui un patrimoine estimé à plus de 22.000 milliards de wons dont environ 19.000 milliards de wons d'actions. Si les biens immobiliers sont inclus, son patrimoine pourrait dépasser les 25.000 milliards de wons.

La famille de Lee a également indiqué qu'elle fractionnerait le paiement des droits de succession. Elle peut payer les impôts sur un sixième des actifs hérités d'ici la fin de ce mois-ci et le reste au cours des cinq prochaines années.

Les membres du clan Samsung devraient payer leurs impôts avec leurs dividendes en actions, mais pourraient également obtenir des prêts bancaires pour régler environ 2.000 milliards de wons annuellement afin de recevoir la fortune du défunt patron.

Samsung n'a cependant pas dévoilé comment les membres de la famille diviseront les actions de Lee entre eux.

Le chef décédé détenait 4,18% du capital de Samsung Electronics, 20,76% de Samsung Life Insurance, 2,88% de Samsung C&T, société holding du groupe, et 0,01% de Samsung SDS.

Des experts du marché ont prévu que les actions de Lee seront distribuées de manière à aider à renforcer le leadership de Lee Jae-yong, le leader de facto du groupe Samsung.

Lee Jae-yong contrôle le groupe avec une structure de propriété en forme de toile d'araignée reliant Samsung C&T, Samsung Life Insurance et Samsung Electronics.

Il possède seulement 0,7% des parts dans Samsung Electronics mais contrôle le groupe à travers sa détention de 17,33% des parts de Samsung C&T.

Des observateurs estiment que Lee Jae-yong pourrait obtenir la majorité ou toutes les parts dans Samsung Electronics de son père, bien qu'il doive payer plus que d'autres membres de la famille.

«A ma connaissance, il n'y a pas de discorde entre les membres de la famille (sur la manière de partager les actions héritées)», a déclaré un responsable de Samsung sous condition d'anonymat. «Les détails seront connus sous peu».

Les héritiers de Samsung ont également indiqué qu'ils redistribueraient une partie de la richesse de leur père à la communauté. La famille a dit que 700 milliards de wons seront donnés pour aider le pays à surmonter la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19) dont 500 milliards de wons pour construire le premier hôpital du pays intégralement dédié aux maladies infectieuses. Le reste sera utilisé pour la recherche de vaccins et de médicaments ainsi que la construction d'un centre national de recherche sur les maladies épidémiques.

La famille fera également un don de 300 milliards de wons pour soutenir les enfants souffrant du cancer et de maladies rares. Cette somme profitera environ à 17.000 jeunes patients au cours des 10 prochaines années.

Samsung a ajouté qu'environ 23.000 œuvres d'art des collections de Lee, incluant des trésors nationaux et des tableaux connus, seront données. Ces pièces ont une valeur globale d'environ 2.000 milliards de wons.

Parmi elles, 21.600 tableaux anciens, dont 60 biens désignés par l'Etat, iront à des musées locaux.

Environ 1.600 œuvres d'art contemporain seront données au Musée national d'art moderne et contemporain (MMCA) ainsi qu'à d'autres centres artistiques dans le pays.

Les œuvres d'art offertes incluent des tableaux de peintres mondialement connus comme Pablo Picasso, Salvador Dalí et Claude Monet.

lsr@yna.co.kr

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page