Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) Coronavirus : les nouveaux cas retombent à moins de 700, prolongation probable des mesures antivirus

Actualités 29.04.2021 à 17h18
Des employées inspectent des kits d'auto-dépistage à domicile dans une usine à Osong dans la province du Chungcheong du Nord le jeudi 29 avril 2021.
Des soldats reçoivent le vaccin AstraZeneca contre le nouveau coronavirus (Covid-19) au siège militaire de Gyeryongdae, dans la province du Chungcheong du Sud, le mercredi 28 avril 2021.
Des sœurs portant un masque font la queue pour rendre hommage au défunt cardinal Nicholas Cheong Jin-suk en la cathédrale de Myeongdong à Séoul, le mercredi 28 avril 2021.
Des soldats se préparent à recevoir le vaccin contre le nouveau coronavirus (Covid-19), le mercredi 28 avril 2021. (Photo fournie par le ministère de la Défense. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 29 avr. (Yonhap) -- Les cas supplémentaires de nouveau coronavirus (Covid-19) sont repassés sous la barre des 700 ce jeudi, mais les clusters d'infections sporadiques et le nombre croissant de cas intraçables sont toujours le signe d'une hausse additionnelle des infections.

Le pays a rapporté 680 nouveaux cas de Covid-19, dont 650 infections locales, portant le nombre total de contaminations à 121.351, a déclaré l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Le chiffre quotidien a atteint 775 la veille, une hausse par rapport aux 512 et 500 cas recensés mardi et lundi respectivement, qui ont été largement attribués à un nombre inférieur de tests au cours du week-end.

Le pays a ajouté quatre décès supplémentaires, portant le bilan des morts à 1.825.

Sur fond de préoccupations croissantes quant à une quatrième vague épidémiques, la Corée du Sud a désigné cette semaine comme période spéciale pour juguler le rythme actuel de l'épidémie. Les autorités sanitaires annonceront vendredi si elles maintiendront ou non le niveau actuel de distanciation sociale.

La région métropolitaine de Séoul, foyer de la moitié des 51,7 millions d'habitants de la nation, est sous le niveau 2 du régime de distanciation sociale, soit le troisième niveau le plus élevé. Les autres villes du pays sont sous le niveau 1,5.

Le régime actuel sera appliqué jusqu'au 2 mai, tandis que les rassemblements privés de cinq personnes ou plus sont interdits dans tout le pays.

Les autorités ont fait savoir que même si la situation actuelle du Covid-19 est gérable, le pays pourrait prolonger les mesures de distanciation sociale afin de prévenir une plus forte propagation du virus.

«Les foyers d'infection persistent dans des endroits peuplés, comme les cybercafés et instituts privés», a déclaré la directrice de la KDCA durant un point de presse régulier.

La Corée du Sud se retrousse les manches pour contenir les clusters d'infections sporadiques et le nombre croissant de cas avec des voies de transmission inconnues. La proportion de transmissions intraçables s'est élevée à 29% au cours des deux dernières semaines jusqu'à mercredi, soit le niveau le plus élevé depuis que le pays a commencé à compiler des données concernées depuis avril de l'année dernière.

Depuis que le pays a commencé son programme de vaccination le 26 février, un total de 2.808.794 personnes ou environ 5,5% de la population ont reçu le vaccin contre le Covid-19, dont 220.729 la veille.

La Corée du Sud a dit que le nombre de personnes qui ont reçu la première dose du vaccin dépassera la barre des trois millions aujourd'hui.

La vaccin AstraZeneca a été inoculé à 1.534.399 personnes, tandis que 1.274.395 ont reçu le vaccin Pfizer.

La KDCA a précisé que 168.721 personnes ou 0,3% de la population ont reçu deux doses jusqu à présent,.

Un total de 15.000 cas d'effets secondaires après la vaccination ont été signalés, en hausse de cinq par rapport à la veille, mais 98,1% ont manifesté des symptômes légers, comme de la fièvre et des douleurs musculaires.

La KDCA a rapporté 73 décès survenus après une inoculation, soit cinq de plus par rapport à la veille, bien que les autorités aient assuré que la plupart des cas n'étaient pas liés au vaccin.

La Corée du Sud compte vacciner trois millions de personnes d'ici la fin de ce mois-ci, et 12 millions avant fin juin, avec comme objectif d'atteindre l'immunité collective à l'horizon de novembre.

Le pays projette d'inoculer environ 70% de la population avec la première dose du vaccin d'ici septembre.

Parmi les nouveaux cas locaux, 225 ont été rapportés à Séoul, 176 dans la province du Gyeonggi et 22 à Incheon, à 40 km à l'ouest de la capitale.

Le pays a signalé 30 infections importées, portant le nombre total de tels cas à 8.302. Parmi les cas importés, sept provenaient d'Inde, suivis de trois du Kazakhstan. Il y également eu des personnes infectées parmi les arrivées des Philippines, du Bangladesh et du Népal.

Le nombre de patients dans un état grave ou critique a atteint 157, en baisse de trois par rapport à la veille.

Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet s'est élevé à 110.787, en hausse de 539 sur un jour. Cela signifie que 91,3% des patients atteints du Covid-19 ont guéri.

La Corée du Sud a effectué 8.805.779 tests de dépistage du Covid-19 jusqu'à présent, dont 39.282 la veille.

Le pays a débuté les ventes de kits d'auto-dépistage du Covid-19 aujourd'hui. Les autorités, cependant, ont fait savoir que ceux qui ont été testés positifs via ces kits doivent se rendre dans les centres de test officiels pour passer un nouveau test de dépistage.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page