Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Coronavirus : la Corée du Sud prolongera de 3 semaines les mesures actuelles de distanciation sociale

National 30.04.2021 à 10h47
Le Premier ministre par intérim Hong Nam-ki dirige la réunion du QG central des catastrophes et contre-mesures de sécurité le vendredi 30 avril 2021 au complexe gouvernemental à Séoul.

SEOUL, 30 avr. (Yonhap) -- La Corée du Sud prolongera ses mesures actuelles de distanciation sociale de trois semaines, a déclaré ce vendredi le Premier ministre par intérim Hong Nam-ki, suite aux apparitions constantes de clusters d'infections et de la hausse continue des cas intraçables.

«Avec 661 nouveaux cas, nous somme dans une situation où nous ne pouvons pas relâcher l'état d'alerte», a indiqué Hong en annonçant la prolongation des mesures antivirus durant la réunion du QG central des catastrophes et contre-mesures de sécurité à Séoul.

La région métropolitaine de Séoul, foyer de la moitié des 51,7 millions d'habitants de la nation, restera sous le niveau 2 du régime de distanciation sociale, soit le troisième niveau le plus élevé. Les autres villes du pays resteront au niveau 1,5 pendant trois autres semaines à partir du 3 mai.

L'interdiction de rassemblements de cinq personnes ou plus et les restrictions sur des petits commerces, comme des restaurants et cafés, seront également maintenues.

Hong a fait savoir que le pays prolongera également la semaine spéciale pour juguler le rythme actuel de l'épidémie d'une semaine, alors que les infections pourraient augmenter dans un contexte de hausse attendue des rassemblements pour le Jour des enfants et le Jour des parents en mai.

Le Premier ministre par intérim a également noté que la période d'essai de la levée de l'interdiction des rassemblements dans 12 comtés avec moins de cas de virus dans la province du Gyeongsang du Nord a produit des résultats «relativement positifs».

«Nous avons évalué que le programme a relativement réussi alors qu'un seul patient confirmé a été rapporté parmi une population de quelque 400.000 habitants durant la période d'une semaine», a indiqué Hong.

Le Premier ministre par intérim a déclaré que le programme dans ces régions sera prolongé de trois semaines et a ajouté que le gouvernement pourrait l'appliquer, sous un contrôle strict, aux autres régions à la demande des autorités locales.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page