Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) Coronavirus : moins de 700 nouveaux cas pour le 2e jour, les mesures antivirus reconduites pour 3 semaines

National 30.04.2021 à 15h23
Une dame rencontre sa fille de l'autre côté d'une cloison transparente de protection dans une maison de retraite médicalisée à Gwangju. (Photo d'archives Yonhap)
Commercialisation d'un kit d'auto-dépistage
Personnel de santé
Inoculation d'un soldat

SEOUL, 30 avr. (Yonhap) -- Les cas additionnels de nouveau coronavirus (Covid-19) sont restés en dessous de 700 pour le deuxième jour consécutif ce vendredi alors que le pays a de nouveau prolongé ses mesures de distanciation sociale sur fond de crainte d'une nouvelle vague épidémique.

Le pays a rapporté 661 nouveaux cas de Covid-19, dont 642 infections locales, portant le nombre total de contaminations à 122.007, a déclaré l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Il s'agit d'une légère baisse par rapport aux 680 nouveaux cas signalés hier après avoir atteint 775 la veille à cause du nombre croissant de cas d'origine inconnue.

Le pays a ajouté trois décès supplémentaires, portant le bilan des morts à 1.828. Le taux de mortalité s'est élevé à 1,5%.

Afin de prévenir le risque d'une nouvelle flambée de cas, les autorités sanitaires ont décidé de maintenir pendant trois autres semaines les mesures de distanciation sociale et l'interdiction des rassemblements privés de cinq personnes ou plus qui devaient expirer ce dimanche.

Actuellement, la région métropolitaine de Séoul, foyer de la moitié des 51,7 millions d'habitants de la nation, est sous le niveau 2 du régime de distanciation sociale, soit le troisième niveau le plus élevé. Les autres villes du pays sont sous le niveau 1,5.

Les rassemblements privés de cinq personnes ou plus sont interdits dans tout le pays, sauf entre membres d'une même famille.

Le Premier ministre par intérim Hong Nam-ki a déclaré que le prolongement était nécessaire compte tenu de deux fêtes à venir le mois prochain, le Jour des enfants et l'anniversaire de Bouddha qui sont susceptibles d'augmenter les risques d'infection.

Les autorités sanitaires ont indiqué qu'elles appliqueraient également un système révisé de distanciation sociale à partir de juillet si le nombre moyen de cas quotidiens restaient en dessous de 1.000 d'ici fin juin. En se basant sur la situation épidémique à ce moment-là, le pays projette aussi de réviser ses restrictions concernant les rassemblements privés et les horaires d'ouverture des restaurants et bars.

La Corée du Sud se bat pour contenir les clusters d'infections sporadiques et le nombre croissant de cas avec des voies de transmission inconnues. La proportion de transmissions intraçables s'est élevée à 29,9% au cours des deux dernières semaines jusqu'à mercredi, soit le niveau le plus élevé depuis que le pays a commencé à compiler des données concernées depuis avril de l'année dernière.

Dans un contexte d'inquiétudes quant à une nouvelle vague épidémique, la Corée du Sud accélère sa campagne de vaccination.

Depuis que le pays a commencé son programme d'inoculation le 26 février, un total de 3.056.004 personnes ou environ 6% de la population ont reçu le vaccin contre le Covid-19, dont 241.967 la veille.

La vaccin AstraZeneca a été inoculé à 1.640.570 personnes, tandis que 1.415.434 ont reçu le vaccin Pfizer.

La KDCA a précisé que 198.734 personnes ou 0,4% de la population ont reçu deux doses jusqu'à présent.

Un total de 15.499 cas d'effets secondaires après la vaccination ont été signalés, en hausse de 499 par rapport à la veille, mais 98,1% ont manifesté des symptômes légers, comme de la fièvre et des douleurs musculaires.

La KDCA a rapporté 73 décès survenus après une inoculation, un chiffre inchangé par rapport à la veille. Les autorités ont cependant assuré que la plupart des cas n'étaient pas liés au vaccin.

La Corée du Sud s'est fixée comme objectif de vacciner trois millions de personnes d'ici la fin de ce mois-ci, et 12 millions avant fin juin. Le pays vise à inoculer environ 70% de la population avec la première dose du vaccin d'ici septembre et ainsi atteindre l'immunité collective à l'horizon de novembre.

Alors que la campagne de vaccination gagne en vitesse, les autorités sanitaires ont fait part de leur plan d'autoriser les personnes ayant reçu les deux doses de vaccin à rendre visite à leurs proches dans des maisons de soins.

Elles avaient partiellement autorisé les visites sans contact dans ces établissement le mois dernier mais celles en personne n'étaient autorisées que dans des conditions strictes.

A partir du 5 mai, les personnes complètement vaccinées seront aussi exemptées d'isolement obligatoire de 14 jours lorsqu'elles arrivent dans le pays depuis l'étranger ou lorsqu'elles sont entrées en contact avec des patients atteints du Covid-19.

Parmi les nouveaux cas locaux, 224 ont été signalés à Séoul, 144 dans la province du Gyeonggi et 13 à Incheon, à 40 km à l'ouest de la capitale.

Le pays a recensé 19 infections importées, portant le nombre total de tels cas à 8.322.

Le nombre de patients dans un état grave ou critique a atteint 164, en hausse de sept par rapport à la veille.

Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet s'est élevé à 111.422, en hausse de 635 sur un jour.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page