Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Coronavirus : la Corée du Sud adoptera un nouveau régime de distanciation sociale en juillet

National 30.04.2021 à 17h03
Des membres du personnel médical effectuent des tests de dépistage du nouveau coronavirus (Covid-19) dans le centre provisoire installé sur la place de la gare de Séoul, le jeudi 29 avril 2021.
Le président Moon Jae-in reçoit sa deuxième dose de vaccin AstraZeneca contre le nouveau coronavirus (Covid-19) au centre médical public de l'arrondissement de Jongno, dans le centre de Séoul, le vendred 30 avril 2021.

SEOUL, 30 avr. (Yonhap) -- La Corée du Sud introduira de nouvelles règles de distanciation sociale en juillet si les cas quotidiens du pays restent en dessous de 1.000, ont fait savoir ce vendredi les autorités sanitaires.

Le régime de distanciation sociale révisé vise à imposer des restrictions plus justes et à donner un message plus simple au public, ont déclaré des officiels.

Les règles de distanciation sociale révisées interviendront également alors que la campagne de vaccination est en train de s'accélérer. La Corée du Sud a vacciné plus de trois millions de personnes, ou 6% de la population de 52 millions d'habitants.

Les autorités sanitaires comptent inoculer 12 millions de personnes d'ici fin juin.

Yoon Tae-ho, un haut officiel du ministère de la Santé et des Affaires sociales, a fait savoir à des journalistes que le gouvernement ambitionnait de «garder des infections en dessous de 1.000 d'ici la fin juin, étant donné la capacité du système médical».

Le système actuel de distanciation sociale fait face à des critiques croissantes alors qu'il interdit strictement à des magasins et des commerces spécifiques de reprendre leurs activités, tandis qu'il y avait des lacunes dans les efforts antivirus pour les établissements religieux, les hôpitaux et d'autres entreprises qui ont été touchées par des infections de masse.

Le nouveau système possède quatre niveaux de distanciation sociale et permet aux commerçants, tels que des cafés, restaurants et cinémas, de faire des affaires en respectant volontairement les règles antivirus.

Seulement certains établissements de loisir à haut risque, comme les discothèques, seront ordonnés de suspendre leurs activités si les autorités imposent le plus haut niveau de restrictions.

Le système à quatre niveaux sera appliqué en fonction du nombre moyen de cas confirmés hebdomadaires pour 100.000 personnes.

Si ce chiffre est en dessous de 1, les autorités imposeront la distanciation sociale de niveau 1 et s'il est supérieur à 4, le niveau 4 sera en place.

Par exemple, si les infections quotidiennes sont inférieures à environ 500 à travers le pays, le niveau 1 sera imposé. Si elles sont au-dessus de 2.000, le niveau 4 sera appliqué.

La Corée du Sud a rapporté entre 600 et 700 nouveaux cas par jour ces derniers temps.

En vertu du régime révisé de niveau 1, les personnes doivent suivre les efforts antivirus ordinaires, notamment se tenir à une distance d'un mètre les uns des autres.

Le niveau 2 révisé, interdira les rassemblements privés de plus de huit personnes, tandis que le niveau 3 interdira les réunions de plus de quatre personnes.

En vertu de la distanciation sociale de niveau 4, les réunions privées de plus de deux personnes seront interdites après 18h. Les autorités sanitaires ordonneront aux commerçants de fermer leur magasin après 21h.

Les autorités sanitaires se sont engagées à accélérer la campagne de vaccination pour compléter l'inoculation de 12 millions de personnes d'ici la fin juin, avec comme objectif d'atteindre l'immunité collective à l'horizon de novembre.

Le gouvernement a déclaré ce vendredi qu'il prolongerait de trois semaines les mesures actuelles de distanciation sociale, alors que les autorités luttent contre les clusters d'infections sporadiques.

La zone métropolitaine de Séoul, foyer de la moitié des 51,7 millions d'habitants de la nation, restera sous le niveau 2 du régime de distanciation sociale, soit le troisième niveau le plus élevé. Les autres villes du pays resteront au niveau 1,5 pendant trois autres semaines à partir du 3 mai.

L'interdiction de rassemblements de cinq personnes ou plus et les restrictions sur des petits commerces, comme les restaurants et cafés, seront également maintenues pendant trois autres semaines.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page