Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les chefs militaires sud-coréen, américain et japonais s'engagent à renforcer la coopération trilatérale

Actualités 30.04.2021 à 17h08
Le chef d'état-major des armées, le général Won Il-choul (2e en partant de la dr.), pose pour une séance photos le 29 avril 2021 avec ses homologues américain et japonais, le général Mark Milley (au centre) et le général Koji Yamazaki (2e de la dr.), ainsi que le commandant en chef sortant, l'amiral Phil Davidson (1er en partant de la dr.), de son successeur, l'amiral John Aquilino, sur cette photo fournie par l'armée. (Revente et archivage interdits)

SEOUL, 30 avr. (Yonhap) -- Le chef d'état-major des armées, le général Won Il-choul, et ses homologues américain et japonais, le général Mark Milley et le général Koji Yamazaki, se sont entretenus à Hawaï et se sont engagés à renforcer leur coopération trilatérale sur fond d'inquiétudes sur les programmes nucléaire et balistique nord-coréens, a fait savoir ce vendredi le Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS).

Lors des discussions tenues jeudi (heure de Hawaï), les trois hommes ont partagé leurs préoccupations sur les programmes nucléaire et de missiles du Nord, et discutés de l'«importance de promouvoir un ordre international basé sur les règles dans la région», selon l'armée.

Won a souligné que la coopération entre les trois pays était cruciale pour la paix et la sécurité sur la péninsule coréenne et en Asie du Nord-Est alors que Milley a réaffirmé l'«engagement dur comme fer» des Etats-Unis à la défense des deux alliés.

Milley a assuré que «les Etats-Unis restent prêts à fournir une dissuasion élargie garantie par l'éventail complet des capacités militaires américaines», a indiqué le JCS.

Yamazaki a de son côté souligné l'importance de la coopération trilatérale dans la mise en œuvre des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies.

«Ils sont convenus de continuer à travailler ensemble pour résoudre les questions mutuelles dans le domaine de la sécurité et accroître la coopération multilatérale dans le but de renforcer la paix et la stabilité dans la région», selon le communiqué.

Il s'agissait de la première réunion en face à face de Won avec ses homologues américain et japonais depuis son entrée en fonction en septembre l'an dernier. Les trois s'étaient rencontrés en visioconférence pour la dernière fois en novembre.

La réunion d'hier a vu également la participation du commandant en chef sortant, l'amiral Phil Davidson, de son successeur, l'amiral John Aquilino, du commandant en chef des Forces américaines au Japon, le général de corps d'armée Kevin Schneider. Le chef des Forces américaines en Corée du Sud, le général Robert Abrams a pris part à la réunion via un lien vidéo.

Au cours de son séjour, Won tiendra des réunions séparées avec Milley et d'autres hauts officiels militaires américains afin de renforcer la coopération entre les alliés et rentrera lundi après avoir participé à la cérémonie de passation de Commandement indo-pacifique des Etats-Unis à Hawaï.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page