Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Chung s'entretiendra avec ses homologues américain, britannique, indien et européen lors du G7

Actualités 30.04.2021 à 19h11

SEOUL, 30 avr. (Yonhap) -- Le ministre des Affaires étrangères Chung Eui-yong tiendra une réunion bilatérale avec ses homologues des Etats-Unis, du Royaume-Uni, d'Inde et de l'Union européenne en marge de la session du G7 à Londres la semaine prochaine, a fait savoir ce vendredi son bureau.

Le premier rassemblement en présentiel des ministres des Affaires étrangères et du Développement du G7 depuis plus de deux ans aura lieu de lundi à mercredi. La Corée du Sud, l'Australie, l'Inde, l'Afrique du Sud et le Brunei, qui assume la présidence de l'Association des nations de l'Asie du sud-est, sont invités à la réunion.

Cette photo, prise le 21 avril 2021, montre le ministre des Affaires étrangères Chung Eui-yong s'exprimant lors d'un forum avec des journalistes locaux à Séoul.

Chung prévoit de tenir des discussions jeudi avec son homologue britannique Dominic Raab sur le sixième dialogue stratégique des ministres des Affaires étrangères des deux pays à Chevening House dans le Kent, près de Londres.

Les deux pays envisagent de discuter du développement des relations bilatérales suite à la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, de la situation dans la péninsule coréenne et des enjeux internationaux, tels que le changement climatique et la santé publique, a indiqué le ministère.

Chung projette également de rencontrer séparément son homologue américain Antony Blinken, son homologue indien Subrahmanyam Jaishankar, ainsi que son homologue européen Josep Borrell en marge de la réunion du G7. Les dates de ces rassemblements n'ont pas été communiquées.

Cette photo, prise le 18 mars 2021, montre le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken avant une réunion en ligne avec des étudiants sud-coréens à Séoul.

L'attention est portée sur la question de savoir si Chung rencontrera pour la première fois son homologue japonais Toshimitsu Motegi au forum multilatéral.

Le ministère de Chung n'a annoncé aucun projet de dialogue entre les ministres, mais une source diplomatique a déclaré que des efforts étaient en cours pour mettre en place des pourparlers bilatéraux ainsi qu'une réunion trilatérale impliquant le secrétaire Blinken.

Chung s'est montré ouvert à un dialogue avec Motegi «dans n'importe quel format», mais Motegi n'a pas réagi à ce propos sur fond de querelles de longue date sur le travail forcé, l'esclavage sexuel et les restrictions à l'exportation.

Les relations entre Séoul et Tokyo ne montrent pas de signe d'amélioration. Le Japon a renouvelé ses revendications territoriales sur les îlots de Dokdo et prévoit de rejeter dans l'océan de l'eau radioactive de sa centrale nucléaire de Fukushima malgré les préoccupations de ses voisins.

L'ordre du jour de la réunion du G7 comprend des efforts conjoints pour garantir un accès équitable aux vaccins, se remettre de la pandémie, soutenir l'éducation des filles dans les pays sous-développés et lutter contre le changement climatique.

Cette photo d'archives, publiée le 8 janvier 2021 par Reuters, montre le ministre japonais des Affaires étrangères Toshimitsu Motegi assistant à une conférence de presse au palais Itamaraty à Brasilia, au Brésil.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page