Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Lee Jae-yong renforce son emprise sur Samsung Electronics après son héritage

Actualités 30.04.2021 à 20h00

SEOUL, 30 avr. (Yonhap) -- Lee Jae-yong, l'héritier du groupe Samsung, a renforcé son contrôle sur Samsung Electronics Co. grâce aux actions héritées de son défunt père, ont montré des documents ce vendredi.

Lee Jae-yong, le vice-président de Samsung Electronics, a vu sa participation dans Samsung Life Insurance Co. augmenter de 0,06% à 10,44% en héritant de la moitié de la participation de feu Lee Kun-hee.

Samsung Life Insurance est le principal actionnaire de Samsung Electronics, le joyau du groupe, avec une participation de 7,5%.

Lee a également hérité de participations dans certaines filiales telles que Samsung C&T Corp, la holding de fait du groupe, Samsung SDS et Samsung Electronics, tout comme ses sœurs Boo-jin et Seo-hyun et sa mère Hong Ra-hee.

Jae-yong a vu sa participation dans Samsung Electronics passer à 1,63%, contre 0,7% précédemment, et celle dans Samsung C&T à 17,97%, contre 17,33% précédemment, selon les documents déposés par chaque société.

Jae-yong est le plus grand actionnaire de Samsung C&T, qui détient également 19,3% de Samsung Life.

Lee père détenait une participation de 4,18% dans le fleuron Samsung Electronics, 20,76% dans Samsung Life Insurance, 2,88% dans Samsung C&T, la société holding de facto du groupe, et 0,01% dans Samsung SDS.

Les héritiers du groupe Samsung. De gauche à droite, le vice-président de Samsung Electronics, Lee Jae-yong; la PDG de l'hôtel Shilla, Lee Boo-jin et la directrice de la Fondation Samsung Welfare, Lee Seo-hyun.
Lee Jae-yong, vice-président de Samsung Electronics Co., se dirige vers la Haute Cour de Séoul le 18 janvier 2021.

Lee, qui était l'homme le plus riche de Corée du Sud, est décédé en octobre de l'année dernière et a laissé des actifs dont la valeur est estimée à plus de 25.000 milliards de wons, dont des actions évaluées à environ 19.000 milliards de wons.

La famille de Lee a déclaré mercredi qu'elle paierait plus de 12 000 milliards de wons de droits de succession, soit le montant le plus élevé jamais enregistré dans l'histoire du pays.

Elle a payé plus tôt dans la journée la première tranche de droits de succession. Les héritiers ont payé un sixième de leurs droits de succession et paieront le reste au cours des cinq prochaines années.

Bien que Jae-yong ait renforcé son emprise sur le groupe, l'incertitude plane toujours sur son avenir.

Lee, 52 ans, a été condamné à deux ans et demi de prison le 18 janvier dans le cadre d'un nouveau procès concernant une affaire de corruption impliquant l'ancienne présidente destituée Park Geun-hye. Il sera libéré en juillet de l'année prochaine, à moins qu'il ne bénéficie d'une grâce ou d'une commutation de peine.

En septembre, il a été accusé de concurrence déloyale, de manipulation boursière et d'abus de confiance dans le cadre de la fusion entre Cheil Industries Inc. et Samsung C&T en 2015, considérée comme une étape importante comptant pour sa succession, ainsi que de fraude comptable relative à l'unité pharmaceutique Samsung Biologics Co.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page