Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) Coronavirus : moins de 500 nouveaux cas sur fond de baisse du nombre de tests

Actualités 03.05.2021 à 17h51
Un centre de dépistage du nouveau coronavirus (Covid-19) est installé dans une usine de Hyundai Motor Co. à Ulsan afin de lutter contre la propagation du virus dans cette région, le lundi 3 mai 2021. (Photo fournie par Hyundai Motor. Revente et archviage interdits)
Le ministre de la Sécurité des denrées alimentaires et des médicaments Kim Ganglip reçoit le vaccin contre le nouveau coronavirus (Covid-19) d'AstraZeneca le lundi 3 mai 2021, au centre médical public de l'arrondissement de Yongsan à Séoul.
Le nombre de nouvelles infections au Covid-19 s'élève à 680 ce jeudi 29 avril 2021, a annoncé l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA). Une membre du personnel de santé regarde la file d'attente au centre provisoire de dépistage installé à la gare de Séoul.

SEOUL, 03 mai (Yonhap) -- Les cas additionnels de nouveau coronavirus (Covid-19) sont tombés en dessous de la barre des 500 pour la première fois depuis le 26 avril dernier (499) en raison de la baisse du nombre de tests effectués pendant le week-end alors que des inquiétudes quant à une autre vague épidémique persistent sur fond de faible approvisionnement en vaccins.

La Corée du Sud a rapporté 488 nouveaux cas de Covid-19, dont 465 infections locales, portant le nombre total de contaminations à 123.728, a déclaré ce lundi l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Les autorités ont recensé un décès supplémentaire, portant le bilan des morts à 1.834.

Le taux de mortalité au cours des deux derniers mois s'élève à 0,69%. Il s'agit d'une forte diminution comparé au taux de la période totale de la pandémie, du 20 janvier 2020 au 1er mai 2021, qui est de 1,49%, selon les autorités sanitaires.

Le chiffre quotidien a diminué par rapport aux 606 nouveaux cas rapportés hier et aux 627 de samedi, en partie en raison de la baisse du nombre de tests effectués pendant le week-end.

La KDCA a mis en garde contre une éventuelle recrudescence des nouveaux cas alors que la population multiplie les activités en plein air pour profiter du temps printanier, intensifiant les inquiétudes à l'approche des grandes fêtes en mai.

Les autorités sanitaires ont décidé vendredi dernier de reconduire jusqu'au 23 mai prochain les mesures de distanciation sociale et l'interdiction des rassemblements privés de cinq personnes ou plus.

La région métropolitaine de Séoul, foyer de la moitié des 51,7 millions d'habitants de la nation, est sous le niveau 2 du régime de distanciation sociale, soit le troisième niveau le plus élevé. Les autres villes du pays sont sous le niveau 1,5.

A partir d'aujourd'hui, les autorités sanitaires testent un nouveau système de distanciation sociale dans 22 comtés et villes de la province du Jeolla du Sud qui ont enregistré 2,3 nouveaux cas par jour au cours de la semaine passée.

Le pays projette de mettre en œuvre un système révisé de distanciation sociale à partir de juillet si le chiffre journalier reste en dessous de 1.000 d'ici fin juin.

En vertu du niveau 1 du système révisé de distanciation sociale, les rassemblements privés de six personnes ou moins sont autorisés et jusqu'à 300 personnes peuvent se rassembler pour un événement.

Durant les quatre derniers mois, un total de 1.083 personnes ont été infectées via 52 foyers comme les restaurants, ont noté les autorités sanitaires.

Le gouvernement a indiqué ce lundi que les nouveaux cas confirmés ont baissé depuis la semaine dernière mais que les gens doivent continuer à éviter les grands rassemblements et que la propagation des variants venant des pays étrangers doit être maîtrisée.

Depuis que le pays a commencé son programme d'inoculation le 26 février, un total de 3.396.864 personnes, ou environ 6,6% de la population, ont reçu un vaccin contre le Covid-19, dont 1.561 la veille.

Le vaccin AstraZeneca a été administré à 1.829.737 personnes, tandis que 1.567.127 ont reçu le vaccin Pfizer.

La KDCA a précisé que 236.489 personnes, ou 0,5% de la population, ont reçu deux doses jusqu'à présent.

Un total de 16.627 cas d'effets secondaires après la vaccination ont été signalés, en hausse de 121 par rapport à la veille, mais 98,1% ont manifesté des symptômes légers, comme de la fièvre et des douleurs musculaires.

La KDCA a rapporté 82 décès survenus après une inoculation, en hausse de trois par rapport à la veille. Les autorités ont cependant assuré que la plupart des cas n'étaient pas liés au vaccin.

La Corée du Sud s'est fixée comme objectif de vacciner 12 millions de personnes avant fin juin en vue d'atteindre l'immunité collective à l'horizon de novembre.

Malgré l'objectif fixé par le gouvernement, le responsable du comité clinique central du pays pour le contrôle des maladies émergentes, Oh Myoung-don, a noté lors d'une conférence de presse tenue ce lundi matin qu'il serait difficile d'atteindre l'immunité collective à travers la vaccination de 70% de la population.

Il a expliqué qu' «une efficacité de 95% du vaccin contre le nouveau coronavirus signifierait la capacité de prévenir l'apparition de la maladie mais pas celle de prévenir la transmission». Ces propos indiquent que la vaccination est moins susceptible de stopper une infection secondaire que de prévenir l'apparition de la maladie.

L'apparition de variants et les cas d'infection après la vaccination sont à surveiller étroitement alors que les gens vulnérables doivent toujours prendre leur précaution. Il serait donc difficile de mettre fin à la pandémie ou d'atteindre l'immunité collective, d'après l'analyse du chef du comité.

Hier, le Premier ministre par intérim Hong Nam-ki a déclaré qu'environ 5 millions de doses additionnelles du vaccin Pfzer seraient livrées progressivement d'ici fin juin et que le gouvernement consultait le fabricant américain pour avancer la date de livraison.

Parmi les nouveaux cas locaux, 123 ont été signalés à Séoul, 129 dans la province du Gyeonggi. La province du Gyeongsang du Sud a identifié 44 nouveaux patients, et Busan ainsi que Ulsan, deux grandes villes dans le sud-est du pays, ont rapporté respectivement 16 et 21 contaminations supplémentaires.

Le pays a signalé 23 infections importées, en hausse de deux par rapport à la veille, portant le nombre total de tels cas à 8.400.

Le nombre de patients dans un état grave ou critique s'élève à 164, six de moins que la veille.

Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet s'est élevé à 113.356, en hausse de 491 sur un jour.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page