Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(Interview Yonhap) Une vengeance cruellement parfaite de Song Joong-ki dans «Vincenzo»

Interviews 03.05.2021 à 19h58

SEOUL, 03 mai (Yonhap) -- De nombreux protagonistes des séries télévisées sud-coréennes sont beaux et sauvent de belles héroïnes sur leurs chevaux blancs, sans jamais se livrer à des activités illégales.

La série noire «Vincenzo» sur tvN, réalisée par Kim Hee-won et écrite par Park Jae-bum, fête un héros sombre qui est loin du stéréotype.

Vincenzo Cassano, joué par Song Joong-ki, est beau mais pas toujours bon. Il se bat comme il le faisait en Italie en tant que consigliere de la mafia italienne. Il ose franchir les lignes morales et utiliser la violence pour punir les méchants.

Dans une interview accordée lundi aux médias locaux, Song a déclaré qu'il était ravi et satisfait de l'arme choisie par son personnage, même si elle peut paraître brutale.

«Je ne pense pas que c'est cruel. Je pense que nous devons punir ceux qui commettent des actes crapuleux par tous les moyens», a-t-il déclaré. «C'est une fiction, mais je suis très satisfait de la façon dont ces méchants ont été punis».

Le 20e et dernier épisode, diffusé dimanche, a montré la vengeance de Vincenzo contre les représentants d'un conglomérat de premier plan menant ses affaires illégales à l'abri de toute sanction légale. Il a fustigé les méchants par des moyens que la loi ne permet pas.

Vincenzo a capté l'attention des téléspectateurs coréens, enregistrant 14,6% de l'audience nationale dimanche. Il s'agit du sixième meilleur résultat pour une série de tvN.

Une scène de «Vincenzo». (Photo fournie par tvN. Archivage et revente interdits)
Poster de «Vincenzo» de tvN. (Archivage et revente interdits)
L'acteur Song Joong-ki. (Photo fournie par HiStory D&C. Archivage et revente interdits)

L'acteur a toutefois refusé de qualifier Vincenzo de héros parce qu'il n'est rien de plus qu'un méchant, bien que de nombreuses personnes aient été enthousiasmées par ses victoires.

«Comme Vincenzo l'a dit, il est une ordure qui jette d'autres ordures. C'est juste un méchant», a déclaré l'acteur de 35 ans. «Je pense que les gens ressentent du plaisir par procuration avec Vincenzo. C'est triste que l'on soutienne ce personnage vicieux».

Grâce à «Vincenzo», également disponible sur Netflix, Song a fait un retour réussi sur le petit écran sud-coréen après le film fantastique «Arthdal Chronicles» (2019), qui n'a pas connu le succès escompté.

Son dernier projet «Space Sweepers», un space opéra de Netflix sorti en février, a été un succès mondial regardé par 26 millions de foyers à travers le monde.

«J'ai vraiment apprécié ce projet (Vincenzo) et j'ai fait de mon mieux, donc je peux dire que c'était une réussite de mon point de vue», a-t-il déclaré. «Je n'ai pas ressenti de pression pendant le tournage. J'ai passé un très bon moment avec les autres membres du tournage».

L'acteur a présenté ses excuses pour la scène controversée faisant la publicité d'un produit chinois.

Dans le huitième épisode de la série diffusé le 14 mars sur tvN, une marque de «bibimbap» chinois instantané a été exposée lors d'un repas entre les personnages principaux Vincenzo et Cha-young (Jeon Yeo-bin).

Le bibimbap est un plat coréen populaire composé d'un bol de riz blanc chaud garni de légumes assaisonnés et de pâte de piment.

Certains téléspectateurs sud-coréens ont désapprouvé le fait que du bibimbap produit en Chine apparaisse dans une série coréenne, alors que la Chine a récemment affirmé que certains éléments de la culture coréenne, notamment le kimchi, étaient originaires de Chine.

La scène a rapidement été retirée des plateformes de streaming coréennes et étrangères.

«En tant qu'acteur dans un rôle-titre, je pense qu'il est juste de présenter des excuses à ceux qui sont déçus par notre programme», a-t-il déclaré. «Après cette controverse, nous nous sommes davantage concentrés sur l'amélioration de la qualité de notre série».

Quant à une deuxième saison de «Vincenzo», Song est resté prudent.

«Je n'ai rien entendu à ce sujet», a-t-il déclaré. «Je suis vraiment reconnaissant que les gens en veuillent plus. Vincenzo est l'un de mes meilleurs personnages de ma carrière. C'était amusant de le jouer».

Il a déclaré qu'il reviendrait bientôt dans le film policier «Bogota», dont la production a été interrompue à plusieurs reprises en raison de la pandémie. Il s'agit d'un film sur les immigrants coréens en Colombie dans les années 1990.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page