Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Sud va accélérer sa campagne de vaccination en important davantage de vaccins

Actualités 03.05.2021 à 21h26

SEOUL, 03 mai (Yonhap) -- La Corée du Sud a annoncé ce lundi qu'elle allait accélérer sa campagne de vaccination en important davantage de vaccins avant le mois de juin, en raison des inquiétudes suscitées par un manque d'approvisionnement, qui a entraîné un retard dans le déploiement de la campagne à l'échelle nationale.

Les autorités sanitaires ont indiqué que le pays recevra 14,2 millions de doses de vaccins en mai et juin, soit suffisamment pour vacciner jusqu'à 13 millions de personnes d'ici à la fin juin.

Le pays a vacciné quelque 3,3 millions de personnes depuis le lancement de la campagne de vaccination fin février. Au total, 4,12 millions de doses de vaccins ont été expédiées jusqu'à lundi.

Les autorités sanitaires ont indiqué que 7,23 millions de doses de vaccins d'AstraZeneca arriveront entre le 14 mai et la première semaine de juin, tandis que 5 millions de doses de vaccins de Pfizer seront fournies d'ici juin.

Selon les autorités sanitaires, 1,67 million de doses supplémentaires de vaccins d'AstraZeneca et 297.000 doses de vaccins de Pfizer seront également importées d'ici le mois de juin dans le cadre du projet de l'Organisation mondiale de la santé, COVAX Facility.

Les autorités sanitaires ont dit négocier actuellement avec Moderna, Novavax et Johnson & Johnson pour importer leurs vaccins au cours du premier semestre.

Le pays a obtenu assez de vaccins pour traiter 99 millions de personnes, soit près du double de sa population, auprès de COVAX et de cinq sociétés pharmaceutiques, à savoir Pfizer, AstraZeneca, Moderna, Novavax et Janssen (Johnson & Johnson).

Les livraisons de vaccins plus lentes que prévu suscitent des inquiétudes quant à la faisabilité du plan national visant à vacciner 12 millions de personnes d'ici à la fin du mois de juin, afin d'atteindre une immunité collective d'ici à novembre.

Dans le cadre du dernier programme de vaccination, les autorités sanitaires ont indiqué qu'elles prévoyaient d'inoculer 8,95 millions de personnes âgées de 60 à 74 ans.

A partir du 27 mai, les personnes âgées de 65 à 74 ans recevront le vaccin d'AstraZeneca. Les personnes âgées de 60 à 65 ans recevront le vaccin d'AstraZeneca à partir du 7 juin.

Le pays administre déjà des vaccins aux personnes âgées de 75 ans ou plus depuis le mois dernier.

Les enseignants des garderies et des jardins d'enfants, ainsi que certains instructeurs d' école primaire, recevront le vaccin d'AstraZeneca à partir du 7 juin.

Quelque 191.000 travailleurs des services sociaux, y compris les pompiers et les policiers, et 452.000 soldats âgés de moins de 30 ans recevront le vaccin de Pfizer à partir de juin.

Depuis la semaine dernière, le vaccin d'AstraZeneca est administré aux travailleurs des services sociaux, mais les personnes de moins de 30 ans ont été exclues en raison du risque de formation de caillots sanguins rares.

Au moins 20 centres d'inoculation supplémentaires seront mis en place d'ici juin, pour un total de 277.

Les autorités sanitaires prévoient également d'embaucher 3.000 travailleurs médicaux et de recruter davantage de volontaires dans les centres de vaccination dans tout le pays au cours du premier semestre.

Un agent de santé tient un flacon contenant le vaccin d'AstraZeneca contre le Covid-19 dans un centre de santé publique à Séoul, le 3 mai 2021.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page