Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Chung et Blinken conviennent de coopérer étroitement pour dénucléariser la péninsule et pour la paix

Actualités 03.05.2021 à 22h23

SEOUL, 03 mai (Yonhap) -- Le ministre des Affaires étrangères Chung Eui-yong et son homologue américain Antony Blinken sont convenus ce lundi de poursuivre une coopération étroite en vue de dénucléariser complètement la péninsule coréenne et d'y instaurer une paix durable, a déclaré le ministère des Affaires étrangères.

Chung et Blinken se sont rencontrés en marge de la réunion des ministres des Affaires étrangères et du Développement du G7 à Londres, après que l'administration de Joe Biden a fixé sa politique à l'égard de Pyongyang.

«Le secrétaire Blinken a partagé les résultats de l'examen de la politique américaine à l'égard du Nord, et le ministre Chung a salué le fait que cet examen se soit fait dans une direction réaliste et pratique», a déclaré le ministère dans un communiqué de presse.

Le ministre des Affaires étrangères Chung Eui-yong (à droite) et le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken s'entretiennent en marge d'une réunion ministérielle du Groupe des Sept à Londres le 3 mai 2021.

«Le ministre et le secrétaire sont convenus de poursuivre une coopération étroite pour dénucléariser complètement la péninsule coréenne et y instaurer une paix durable», a-t-il ajouté.

La Maison Blanche a déclaré vendredi qu'elle chercherait une approche «calibrée et pratique» pour atteindre l'objectif de la dénucléarisation complète de la péninsule.

Les deux parties sont également convenues de coopérer étroitement afin de garantir le bon déroulement du sommet entre les présidents Moon Jae-in et Biden, qui doit avoir lieu à Washington le 21 mai.

Selon le ministère, Blinken a déclaré que Biden était impatient de rencontrer Moon et que le sommet en présentiel prévu au début de son mandat et au milieu de la pandémie soulignait que Washington appréciait grandement l'alliance entre la Corée du Sud et les Etats-Unis.

Chung et Blinken ont également décidé de renforcer la coopération afin de trouver un terrain d'entente entre les politiques régionales de leurs gouvernements, la Nouvelle politique Sud et l'initiative Indo-Pacifique, ainsi que dans les domaines de l'accès aux vaccins contre le Covid-19, le changement climatique et d'autres questions.

Bien que n'étant pas membres du G7, la Corée du Sud, l'Australie, l'Inde, l'Afrique du Sud et Brunei, qui préside l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est, ont été invités au forum.

Toujours en marge du forum multilatéral, Chung, Blinken et le ministre japonais des Affaires étrangères Toshimitsu Motegi devraient tenir une réunion trilatérale. Si elle se réalise, cette réunion constituera les premiers entretiens entre Chung et Motegi.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page