Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Coronavirus : retour de 172 ressortissants sud-coréens en Inde à bord d'un avion spécial

National 04.05.2021 à 14h10
Des ressortissants sud-coréens en Inde arrivent à l'aéroport international de Chennai, le lundi 3 mai 2021 (heure indienne), pour rentrer en Corée du Sud, à bord d'un avion affrété par Vistara, sur fond de craintes de propagation du variant indien du nouveau coronavirus (Covid-19). (Photo fournie par le consulat général sud-coréen à Chennai. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 04 mai (Yonhap) -- Plus de 170 Sud-Coréens résidant en Inde sont rentrés en Corée du Sud ce mardi à bord d'un avion spécial, et d'autres arriveront cette semaine, ont déclaré des autorités sanitaires.

Un vol opéré par la compagnie aérienne indienne Vistara a atterri à l'aéroport international d'Incheon à environ 10h12 avec 172 passagers, dont des travailleurs de Hyundai Motor Co., après avoir quitté l'aéroport international de Chennai, dans le sud de l'Inde.

L'Inde est frappée de plein fouet par un variant du nouveau coronavirus (Covid-19) depuis le mois dernier, et le pays a rapporté environ 300.000 nouvelles contaminations par jour pendant plus d'une semaine.

Les vols réguliers entre la Corée du Sud et l'Inde ont été suspendus depuis mars 2020 sur fond de préoccupations quant à la propagation du virus. Depuis, les deux nations ont seulement été reliées par des vols non réguliers.

Néanmoins, afin de mieux contenir le variant indien, la Corée du Sud a commencé le 24 avril à suspendre aussi les vols non réguliers, bien qu'elle ait autorisé les avions transportant les personnes de nationalité sud-coréenne à opérer de manière limitée.

Les vols vers la Corée du Sud en provenance d'Inde doivent maintenir leur taux d'occupation à moins de 60%, et 90% des sièges disponibles sont réservés aux personnes de nationalité sud-coréenne.

Les personnes à bord des vols vers la Corée du Sud doivent soumettre un certificat sanitaire prouvant qu'ils ont été testés négatifs pour le Covid-19 et subiront des contrôles de température.

Toutes les arrivées en provenance d'Inde doivent rester dans des établissements désignés par le gouvernement pendant sept jours même s'ils sont testés négatifs au virus. Auparavant, les voyageurs d'Inde devaient rester dans les centres désignés pendant deux jours, mais les autorités sanitaires ont décidé récemment de renforcer les mesures pour mieux contenir les cas importés.

Ces personnes doivent subir un test de dépistage pour le virus le sixième jour après leur arrivée et peuvent se rendre dans leurs lieux de résidence pour l'auto-quarantaine s'ils sont testés négatifs. Ils doivent se faire dépister à nouveau avant leur libération de l'auto-isolement.

Ce vendredi, un vol affrété par Asiana Airlines projette de rentrer en Corée du Sud avec 211 passagers à son bord en provenance de l'aéroport international international Kempegowda, desservant la ville de Bangalore en Inde.

Les autorités projettent d'opérer 10 vols non réguliers supplémentaires ce mois-ci pour transporter les citoyens sud-coréens depuis l'Inde.

Le nombre de cas importés provenant d'Inde s'est élevé à 35 la semaine dernière. Les autorités sanitaires ont également identifié neuf cas de variants indiens dans le pays jusqu'à présent.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page