Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Coronavirus : 61,4% des Coréens sont prêts à se faire vacciner

Actualités 05.05.2021 à 16h17

SEOUL, 05 mai (Yonhap) -- Selon un nouveau sondage publié ce mercredi, plus de 60% des Sud-Coréens ont dit être disposés à recevoir un vaccin contre le nouveau coronavirus (Covid-19), mais le chiffre représente une baisse par rapport à l'enquête précédente.

L'étude, réalisée à la demande du gouvernement par Hankook Research auprès de 1.000 adultes de plus de 18 ans du 27 au 29 avril, a montré que 61,4% des 943 participants non inoculés étaient prêts à se faire vacciner et 19,6% ne le souhaitaient pas.

L'enquête menée en mars avait indiqué que la part des personnes favorables était supérieure de 6,6 points de pourcentage et celle des sondés ayant répondu par la négative inférieure de 6,7 points.

Plus de 84% des participants ont dit craindre des effets secondaires. Presque 67% ont affiché leur manque de confiance dans les vaccins, alors que 44,8% ont expliqué que c'est parce qu'ils ne pouvaient pas choisir le vaccin.

Cependant, 89,5% des 57 personnes vaccinées ont répondu qu'elles conseillaient aux autres la vaccination, en hausse de 5,1 points par rapport à mars, pour protéger leur famille et former une immunité collective.

Le gouvernement cherche à administrer au moins une dose de vaccin à 70% de la population d'ici à septembre et d'atteindre l'immunité collective en novembre.

Yoon Tae-ho, chef du QG central de gestion des catastrophes, a observé que l'augmentation du taux de recommandation des vaccins était encourageante et que la perception du public changerait naturellement au fur et à mesure que les gens se feront vacciner.

«Le gouvernement fera des efforts pour renforcer le soutien et la conduite concernant les inquiétudes excessives sur les effets secondaires», a promis Yoon.

Le sondage a révélé par ailleurs que 82,9% des personnes interrogées seraient d'accord pour des règles de distanciation sociale plus sévères.

Pas moins de 97,3% d'entre elles ont dit qu'elles portaient un masque en permanence et 84,6% qu'elles ressentaient un stress en raison de la poursuite de la pandémie.

Une infirmière prépare une dose de vaccin au centre médical public de l'arrondissement de Yongsan à Séoul, le 3 mai 2021.

xb@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page