Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Un jour dans l'histoire de la Corée

Actualités 17.05.2021 à 00h00

17 mai

1980 -- Le gouvernement militaire dirigé par Chun Doo-hwan étend l'application de la loi martiale et arrête deux leaders de l'opposition, Kim Dae-jung et Kim Jong-pil, en les accusant de rébellion et complot, et de réaliser des profits illégaux. Kim Dae-jung sera condamné à mort, mais le gouvernement commuera dans un premier temps sa peine en emprisonnement à vie, puis à une durée de 20 ans. En 1982, sa condamnation sera suspendue et il sera autorisé à se rendre aux Etats-Unis. Après le retour de la démocratie, il sera élu président en décembre 1997 pour un mandat de cinq ans. Kim remportera également le prix Nobel de la paix en 2000 pour ses efforts de réconciliation avec la Corée du Nord.

2007 -- Les deux Corées effectuent des tests sur deux voies ferrées, l'une reliant Séoul à Sinuiju, une ville nord-coréenne à la frontière chinoise, et l'autre connectant les villes de Wonsan, sur la côte orientale de la Corée du Nord, et de Soseong, sur la côte est de la Corée du Sud. Les deux voies ferroviaires avaient été coupées pendant la guerre de Corée (1950-1953) mais ont été partiellement rétablies en 2005 suite à un accord signé entre les deux pays lors du premier sommet intercoréen de 2000.

2016 -- La romancière Han Kang remporte le prix international Man Booker pour «La Végétarienne», une première pour un écrivain sud-coréen.

2017 -- Un envoyé spécial du président Moon Jae-in, Moon Hee-sang, dit que l'accord bilatéral sur l'esclavage sexuel des femmes coréennes par l'armée impériale japonaise pendant la Deuxième Guerre mondiale n'est pas accepté par de nombreux Sud-Coréens lors d'un entretien avec le ministre japonais des Affaires étrangères Fumio Kishida. Selon l'accord controversée, l'administration Park Geun-hye a convenu de ne plus soulever le sujet des anciennes esclaves sexuelles en échange de 1 milliard de yens (9,1 millions de dollars).

2018 -- La Corée du Nord menace de mettre fin au dialogue intercoréen en raison d'exercices militaires conjoints de la Corée du Sud et des Etats-Unis. La menace survient moins d'un mois après le premier sommet historique entre le président sud-coréen Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un. Les deux leaders se rencontreront à nouveau en mai et septembre de la même année.

2019 -- Libération d'un Sud-Coréen qui avait été enlevé en Libye après 315 jours de détention. Agé de 62 ans, l'employé d'une société locale avait été pris en otage par une dizaine de militants armés lors d'une attaque sur un site de construction d'une voie d'eau, au djebel Hassouna, dans l'ouest du pays africain, le 6 juillet 2018.

(FIN)

Accueil Haut de page