Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les bars à Incheon vont rouvrir la semaine prochaine malgré l'ordre de fermeture

National 06.05.2021 à 18h04

INCHEON, 06 mai (Yonhap) -- Des centaines de bars dans la ville portuaire d'Incheon rouvriront leurs portes la semaine prochaine, défiant l'ordre du gouvernement de fermer pendant l'épidémie de Covid-19, a déclaré ce jeudi une association de propriétaires.

Les autorités locales de la ville, située à 40 km à l'ouest de Séoul, ont une nouvelle fois interdit, le 12 avril, aux établissements de divertissement d'ouvrir, suite à une recrudescence des cas de nouveau coronavirus.

«Nous poursuivrons nos activités à partir du 10 mai pour gagner notre vie, même si nous devons faire face à une amende ou à la fermeture de notre établissement», a déclaré le groupe de propriétaires de petits bars lors d'une conférence de presse.

«Ce qui nous effraie plus que le Covid-19, c'est la difficulté à gagner notre vie. Nous ne pouvons plus le supporter.»

Environ 70 personnes ont participé à la manifestation devant l'hôtel de ville. Elles ont déposé des couronnes de condoléances ornées d'une banderole sur laquelle on pouvait lire «Bars condamnées à mort par le gouvernement».

«Le gouvernement nous a obligés à fermer nos portes pendant plus de 300 jours au cours des 15 derniers mois, faisant des bars un bouc émissaire au nom de mesures de prévention des infections», ont-ils déclaré.

Plus de 80% des quelque 1.000 bars de la ville se joindront à la réouverture, a déclaré Chung Se-young, chef du collectif.

Le groupe a demandé aux autorités municipales de proposer des directives raisonnables, mais n'a pas encore reçu de réponse, a-t-il ajouté.

Incheon est soumise à des règles de distanciation sociale de niveau 2, en vertu desquelles ces lieux sont en principe fermés. Le gouvernement central permet toutefois aux autorités locales d'autoriser leur ouverture jusqu'à 22 heures, sous certaines conditions, notamment le respect des restrictions liées au coronavirus.

Mais Incheon, tout comme Séoul et la province voisine du Gyeonggi, maintient l'interdiction sur les débits de boissons. L'agglomération de Séoul compte plus de 60% des cas de Covid-19 dans le pays.

Des propriétaires de bars tiennent une conférence de presse à Incheon, à l'ouest de Séoul, le 6 mai 2021, pour annoncer qu'ils vont braver une interdiction gouvernementale et rouvrir leurs portes la semaine prochaine.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page