Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La politique américaine semble viser à résoudre la question nucléaire nord-coréenne par le dialogue

National 06.05.2021 à 20h54

SEOUL, 06 mai (Yonhap) -- La nouvelle approche politique des Etats-Unis à l'égard de la Corée du Nord semble vouloir résoudre la question nucléaire nord-coréenne par le dialogue, a déclaré ce jeudi un responsable du ministère des Affaires étrangères.

Le responsable a fait ces remarques après que le ministre des Affaires étrangères, Chung Eui-yong, et ses homologues américain et japonais, Antony Blinken et Toshimitsu Motegi, ont tenu une réunion trilatérale en marge de la réunion du Groupe des Sept à Londres mercredi.

L'administration du président américain Joe Biden a achevé un examen de plusieurs mois de sa politique à l'égard de la Corée du Nord et a déclaré qu'elle chercherait une approche «calibrée et pratique» pour atteindre l'objectif de la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne.

«Le fait de chercher à aborder la question par le dialogue avec la Corée du Nord semble occuper une grande partie dans la politique des Etats-Unis», a déclaré le responsable aux journalistes.

«Les Etats-Unis ont déclaré qu'ils souhaitaient une solution réaliste, centrée sur la diplomatie, plutôt que d'adopter une approche du type 'tout ou rien'», a ajouté le responsable.

La semaine dernière, la porte-parole de la Maison-Blanche, Jen Psaki, a déclaré que la politique américaine ne reposera pas sur la patience stratégique, un terme qui fait référence à l'approche de l'ère Obama consistant à attendre que la Corée du Nord change de comportement tout en maintenant une pression diplomatique et économique.

Les Etats-Unis chercheraient ainsi un équilibre entre les politiques des anciens présidents Donald Trump et Barack Obama, pour arriver progressivement à l'objectif ultime de la dénucléarisation de la Corée du Nord.

Le ministre des Affaires étrangères, Chung Eui-yong (à droite), participe à une réunion trilatérale avec ses homologues américain et japonais, Antony Blinken et Toshimitsu Motegi, en marge de la réunion du Groupe des Sept à Londres, le 5 mai 2021.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page