Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La pénurie de semi-conducteurs met en difficulté 85% des fabricants de pièces automobiles

Actualités 10.05.2021 à 15h40
Les semi-conducteurs à usage d'automobile. (Photomontage Yonhap)

SEOUL, 10 mai (Yonhap) -- D'après un sondage réalisé auprès de 78 fournisseurs de pièces automobiles par l'Association coréenne de l'industrie automobile (KAIA), 66 d'entre eux, soit 84,6%, connaissent des difficultés de gestion causées par la pénurie de semi-conducteurs.

Ce sondage mené les 3 et 4 mai derniers montre que 90,5% des 21 manufacturiers qui fournissent des pièces comportant des semi-conducteurs ont dit avoir des difficultés de gestion, parmi lesquels 35% ont répondu que la situation était devenue très grave, 35% une situation assez grave et 30% une situation moyenne.

Pour ceux qui n'utilisent pas directement de semi-conducteurs, 57 fabricants, ou 82,5%, souffrent de la baisse de la quantité de pièces fournies aux constructeurs automobiles.

La part de ceux qui ont vu une diminution de l'approvisionnement en pièces de moins de 10% s'élève à 39,1% et 19,6% ont rapporté une baisse de 10 à 20%. Quelque 30,4% des 57 fabricants ont connu une chute de 20 à 30% des pièces fournies aux constructeurs automobiles alors que 10,9% ont vu une baisse de plus de 30%.

Avec la pénurie de semi-conducteurs, les constructeurs automobiles ont suspendu à plusieurs reprises leurs chaînes de fabrication et les fournisseurs de pièces ont subi ces conséquences. Presque la moitié (48,7%) de la totalité des fabricants sondés (78 entreprises) a également affiché des difficultés causées par la hausse des coûts logistiques.

Ces fabricants demandent un soutien financier du gouvernement ainsi que d'autres mesures incitatives comme la prolongation de l'échéance des prêts, l'augmentation des fonds pour la stabilité de l'emploi et l'allégement des conditions requises pour toucher ces fonds.

La KAIA réclamera des mesures appropriées au gouvernement, notamment aux ministères de l'Industrie, de l'Economie et de l'Emploi ainsi qu'à la Commission des services financiers (FSC).

Le président de la KAIA, Jeong Marn-ki, a indiqué que «les difficultés des fournisseurs de pièces automobiles s'aggravent de plus en plus avec la pénurie des semi-conducteurs et un pic sera atteint durant les mois de mai et juin», tout en réclamant des mesures financières et autres de la part du gouvernement.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page