Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Sud et la Nouvelle-Zélande partagent leurs inquiétudes concernant le rejet de l'eau de Fukushima

Actualités 11.05.2021 à 21h41

SEOUL, 11 mai (Yonhap) -- Le ministre des Affaires étrangères Chung Eui-yong et son homologue néozélandaise Nanaia Mahuta se sont entretenus ce mardi par téléphone et ont partagé leurs préoccupations concernant le rejet prévu par le Japon de l'eau contaminée de la centrale nucléaire de Fukushima, a indiqué le ministère.

Le mois dernier, Tokyo a approuvé un plan selon lequel seront déversées plus d'un million de tonnes d'eau contaminée de la centrale nucléaire dans l'océan Pacifique, suscitant de vives critiques de la part de son industrie de la pêche et des pays voisins.

Lors des discussions, Chung a exprimé ses préoccupations à ce sujet et a souligné l'importance d'un contrôle par des organisations internationales, telles que l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), selon le ministère.

Chung Eui-yong

Mahuta a également fait part de ses inquiétudes vis-à-vis du projet du Japon, l'un des pays insulaires du Pacifique, s'engageant à poursuivre les consultations avec l'AIEA, a-t-il ajouté.

Chung a également appelé à la reprise rapide du programme bilatéral de visas vacances-travail, qui a été suspendu en raison de la pandémie de Covid-19.

«Les ministres sont convenus de renforcer les relations amicales et de coopération dans divers domaines, tels que les échanges humains et la coopération économique dans l'ère post-coronavirus, alors qu'ils marqueront le 60e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques l'année prochaine», a déclaré le ministère dans un communiqué.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page