Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Réunion trilatérale des chefs du renseignement à Tokyo

Actualités 12.05.2021 à 16h58
Park Jie-won, le chef du Service national du renseignement (NIS) part vers le Japon, le mardi 11 mai 2021 pour une rencontre trilatérale des chefs du service du renseignement de la Corée du Sud, du Japon et des Etats-Unis. (Photo fournie par Yonhap TV. Revente et archivage interdits)

TOKYO/SEOUL, 12 mai (Yonhap) -- Park Jie-won, chef du Service national du renseignement (NIS), a rencontré mardi à Tokyo ses homologues américaine et japonais, Avril Haines, directrice du Renseignement national (DNI), et Hiroaki Takizawa, directeur du renseignement du cabinet, pour discuter de sujets concernant la Corée du Nord et la situation géopolitique dans la péninsule coréenne, d'après la confirmation de plusieurs sources diplomatiques.

Cette réunion trilatérale du renseignement a été précédée par la réunion des conseillers de la sécurité nationale des trois pays tenue le 2 mai dernier aux Etats-Unis entre Suh Hoon de la Corée du Sud, Jake Sullivan des Etats-Unis et Shigeru Kitamura du Japon.

Il est à noter que les ministres des Affaires étrangères des trois pays ont fait également une rencontre à Londres le 5 mai en marge des réunions ministérielles du G7 entre Chung Eui-yong de la Corée du Sud, Anthony Blinken des Etats-Unis et Toshimitsu Motegi du Japon.

La réunion tripartite des chefs du renseignement aurait traité des sujets concernant l'arme nucléaire et les missiles balistiques de la Corée du Nord ainsi que les intérêts communs des trois pays.

Avant cette réunion trilatérale, le chef du NIS a eu un tête-à-tête avec son homologue japonais. Quant à Avril Haines, elle est partie pour la Corée du Sud ce mercredi juste après la réunion trilatérale.

Haines pourrait se rendre dans la Zone démilitarisée (DMZ), la frontière de facto entre les deux Corées depuis l'armistice de 1953, et rencontrer le président Moon Jae-in et Suh Hoon, conseiller à la sécurité nationale, selon les rapports des médias japonais.

Un contact téléphonique est également prévu dans la journée entre Park et Toshihiro Nikai, le numéro deux du parti au pouvoir, le Parti démocratique libéral du Japon, selon les rapports, mais le NIS de la Corée du Sud a refusé de faire un commentaire sur ce contact.

Ces rencontres bilatérale et trilatérale surviennent à la suite de l'examen par l'administration Joe Biden des Etats-Unis de sa politique vis-à-vis de la Corée du Nord.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page