Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Sud et Israël renforcent leurs liens dans les projets de R&D

Actualités 12.05.2021 à 18h28
Coopération Corée du Sud-Israël

SEOUL, 12 mai (Yonhap) -- La Corée du Sud et Israël se sont engagés ce mercredi à élargir les liens dans les projets de recherche et développement (R&D) afin de se préparer à l'ère post-pandémique et pénétrer plus profondément dans les marchés émergents, y compris la robotique et la biotechnologie.

L'annonce est intervenue après que les deux pays ont décidé de réviser entièrement leur accord vieux de 20 ans sur les échanges de technologies pour refléter les dernières tendances industrielles, selon le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie.

Dans le cadre de la révision, chaque pays déboursera 4 millions de dollars par an pour mener des projets conjoints de R&D, le double du budget annuel précédent de 2 millions de dollars.

Le fonds peut également représenter jusqu'à 70% du budget nécessaire des projets approuvés, ce qui marque une forte augmentation par rapport au plafond précédent de 50%.

La Corée du Sud et Israël ont signé un accord sur la recherche et le développement dans le domaine industriel en 1999. En vertu de cet accord, les deux pays ont créé un fonds commun de R&D en 2001.

Au cours des 20 dernières années, les deux pays ont levé un total de 65 millions de dollars, qui ont soutenu plus de 180 projets.

La Corée du Sud et Israël prévoient d'étendre leurs liens dans le domaine des voitures à pile à hydrogène et des technologies de pilotage automatique.

«L'accord révisé sur la coopération technologique, couplé à l'accord de libre-échange, jettera les bases pour que les deux pays promouvoient davantage les échanges, le commerce et l'investissement», a déclaré le ministre de l'Industrie Moon Sung-wook lors de la cérémonie de signature avec son homologue israélien Amir Peretz.

«Les technologies des semi-conducteurs et de l'information et de la communication de la Corée du Sud et les capacités d'Israël à lancer des start-ups peuvent créer ensemble de nouvelles opportunités d'investissement et de coopération.»

La Corée du Sud et Israël renforcent leurs liens dans les projets de R&D - 2

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page