Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) La chef du renseignement américain se rend dans la DMZ

Actualités 13.05.2021 à 17h45

SEOUL, 13 mai (Yonhap) -- Avril Haines, directrice du Renseignement national (DNI) des Etats-Unis, s'est rendue dans la Zone démilitarisée (DMZ) ce matin vraisemblablement pour visiter le village frontalier intercoréen de Panmunjom.

Haines est arrivée en Corée du Sud hier après-midi juste après la réunion trilatérale des chefs du renseignement avec Park Jie-won, chef du Service national du renseignement (NIS) de la Corée du Sud, et Hiroaki Takizawa, directeur du renseignement du cabinet du Japon.

Plus tard dans la journée, Haines s'est rendue à l'Agence de renseignement de la défense (DIA) à Séoul et a rencontré le chef de l'agence, le général Lee Young-choul, afin de discuter des moyens de renforcer la coopération entre les deux parties dans le partage de renseignements sur la Corée du Nord, selon des sources.

Sous la tutelle du ministère de la Défense, la DIA est chargée de collecter et d'analyser les renseignements militaires sur les missions militaires de combat et de non-combat.

La directrice du Renseignement national (DNI) des Etats-Unis, Avril Haines, salue le chef de l'Agence de renseignement de la défense (DIA), le général Lee Young-choul, dans le quartier de Yongsan, à Séoul.

Durant la visite de la chef du renseignement américain en Corée du Sud, des rencontres avec le président Moon Jae-in et le conseiller à la sécurité nationale Suh Hoon seraient au programme. Les sujets concernant la nouvelle politique à l'égard de la Corée du Nord de l'administration Joe Biden ainsi que la situation géopolitique dans la péninsule coréenne pourraient être au menu des discussions.

Cette visite de Haines viserait à mieux comprendre la situation dans la péninsule coréenne et les mouvements de la Corée du Nord. Certains observateurs analysent que les Etats-Unis veulent montrer la fermeté de l'alliance tripartite avec la Corée du Sud et le Japon et mettre l'accent sur la volonté de l'administration Biden de ne pas laisser derrière le dossier nucléaire nord-coréen.

Haines dirige 15 services du renseignement dont la Central Intelligence Agency (CIA) et le Federal Bureau of Investigation (FBI).

jhoh@yna.co.kr

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page